×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Tribune

    Merci et au revoir

    Par Dwight L. BUSH | Edition N°:4943 Le 20/01/2017 | Partager

    Dwight L. Bush, ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, a débuté sa carrière en 1979 au sein de la Chase Manhattan Bank où il a exercé des fonctions liées aux services bancaires destinés aux entreprises et au financement de projets internationaux avant de quitter en 1994 en tant que directeur général. Par la suite, il a occupé divers postes de direction dans les secteurs du Private equity. Il a été, entre autres, PDG fondateur d’Urban Trust Bank, vice-président d’Enhanced Capital Partners LLC, directeur de Stuart Mill Capital, LLC et fondateur de D.L. Bush & Associates. Il a également été engagé dans la gouvernance d’entreprises publiques et privées, y compris en tant que directeur et vice-président de EntreMed, Inc., JER Investors Trust, Inner City Broadcasting Company, PRC Ventures, LLC. Il est ambassadeur au Maroc depuis 2014.

    Alors que mon mandat en tant qu’ambassadeur des États-Unis au Maroc s’achève cette semaine, je reviens sur tout ce que nous, vous (vous le peuple marocain, et nous, la mission américaine au Maroc), avons accompli ensemble. Tout d'abord, je suis humblement honoré par la gracieuse hospitalité que m'a offerte Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et je garderai toujours en mémoire sa sagesse et son leadership.
    Au cours des trois dernières années, nous avons travaillé avec succès à forger des liens politiques, militaires et économiques plus étroits, dans la poursuite de nos objectifs partagés et pour relever nos défis communs.
    Nous nous sommes associés afin de préparer les jeunes Marocains  à un avenir économique meilleur, renforcer le système éducatif, développer de nouvelles opportunités de formation professionnelle, et mettre l’accent sur le développement des compétences générales, essentielles à la réussite dans la vie professionnelle et personnelle.
    Nous avons travaillé ensemble pour préserver l'environnement, encourager l'engagement civique, soutenir les jeunes, et promouvoir l'entrepreneuriat.
    Nous avons collaboré pour protéger et renforcer la paix et la sécurité des Marocains à travers des manœuvres militaires conjointes et la formation de la police. Nous avons également œuvré à établir une dynamique de confiance entre les étudiants et la police travaillant dans leurs établissements scolaires. Nous nous sommes unis, que ce soit au Maroc ou aux États-Unis, à mettre en exergue le potentiel des opportunités d’investissements au Maroc qui attendent les entreprises américaines, et elles ont fait le déplacement!
    Nous avons célébré votre riche culture, et la nôtre, à travers des programmes  d’échanges d’artistes, de musiciens, d’étudiants, et de représentants du gouvernement.

    Avoir été ambassadeur fut une expérience inoubliable

    dwight_l.jpg

    Sillonner les régions,  aller à la rencontre des populations (ici à Fès lors d’une rencontre avec les étudiants) aura été l’un des exercices favoris de Dwight L. Bush pour son mandat au Maroc (Ph. L'Economiste)

    J'ai visité toutes les régions du pays, apprécié les bâtisses bleues de Chefchaouen, les fruits de mer d'Agadir, la musique Gnaoua d’Essaouira et la culture de Tata. J'ai campé dans le Sahara et nagé dans l'Atlantique. J'ai dégusté des mets extraordinaires, dansé sur de belles musiques, et été touché par la riche hospitalité marocaine à chaque recoin.
    Je garderai en moi toutes les expériences que j'ai vécues au Maroc, ce sont toutefois mes relations avec le peuple marocain -qui m’a accueilli, soutenu, défié, éduqué et qui s’est joint à moi pour faire avancer nos priorités communes- que je chéris et auxquelles je resterai attaché pour toujours.
    Bien que mon séjour en tant qu'ambassadeur des États-Unis au Royaume du Maroc prenne fin le 20 janvier, mon histoire d’amour avec le Maroc ne s’arrêtera jamais.
    Je continuerai à raconter aux Américains combien le peuple marocain est généreux et chaleureux, je leur parlerai de la culture riche et dynamique du pays, de son économie florissante et des valeurs profondes et durables que nos deux pays partagent.
    Je serai toujours un ami du Maroc. Ce pays merveilleux et son peuple exceptionnel auront, à jamais, une place dans mon cœur.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc