×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    La Chine vedette à Davos

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:4938 Le 13/01/2017 | Partager
    Le Forum se déroulera du 17 au 20 janvier
    Brexit, l’Europe, croissance, développement humain…
    world_economic_forum_038.jpg

    Le 47e Forum économique de Davos, qui se tiendra du 17 au 20 janvier dans les Alpes suisses, connaîtra cette année une participation record de quelque 3.000 leaders économiques et politiques (Ph. AFP)

    Le 47e Forum économique de Davos se tiendra du 17 au 20 janvier sous le thème «un leadership réceptif et responsable». Quelque 3.000 leaders économiques et politiques mondiaux sont attendus à ce rendez-vous, avec en vedette la présence du président chinois Xi Jinping. Les participants évoqueront les attentes liées à l’arrivée de la nouvelle administration américaine. Donald Trump a promis d'abandonner l'accord de libre-échange transpacifique (TPP), d'ériger des barrières douanières avec ses voisins et la Chine et fustige l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    Hasard du calendrier, le Forum se clôturera le jour de l’investiture de Donald Trump. A Davos, il est question aussi d’aborder les conséquences du Brexit ainsi que le futur de l’Europe dans un contexte marqué par plusieurs élections. «Un nouveau modèle de leadership responsable est nécessaire pour nous permettre de relever les défis auxquels le monde est confronté, de la sécurité à la révolution industrielle…», a indiqué le Pr. Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial.

    Plusieurs sessions traiteront des stratégies visant à favoriser une plus grande inclusion sociale et un plus grand développement humain. Parmi les autres priorités: «réinventer la coopération mondiale, revitaliser l'économie mondiale, réformer le capitalisme et préparer la quatrième révolution industrielle». Pour le FMI, «un grand nombre de pays en développement à faible revenu doivent trouver un meilleur équilibre entre le financement des dépenses de développement, d’une part, et la reconstitution des amortisseurs et le renforcement de la résilience économique, d’autre part».

    La dette, «déjà élevée dans certains cas, augmente tant dans les pays exportateurs de produits de base que dans les pays dont l’économie est diversifiée». Les sujets liés à la jeune génération, aux entrepreneurs sociaux, aux crises humanitaires et aux initiatives qui soutiennent les Objectifs de développement durable des Nations unies seront aussi au menu du forum. Un grand nombre de décideurs seront au rendez-vous dont Theresa May, Première ministre britannique.

    Le nouveau secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres y sera aussi. Dans un message diffusé à l'occasion du nouvel an et de son entrée en fonctions, il avait dit vouloir faire de 2017 «une année pour la paix». Des ministres représentant 70 pays, dont tous ceux du G20, sont aussi annoncés. Le monde des affaires sera représenté par les directeurs généraux de quelque 1.000 sociétés. Des personnalités du monde du spectacle seront aussi présentes à Davos.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc