×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:4935 Le 10/01/2017 | Partager

    ■ Bruxelles lance la bataille des «cookies»
    La Commission européenne va dévoiler, ce mercredi 11 janvier,  son projet de révision de la directive sur la «e-privacy» (voir aussi les Echos France daté du 8 janvier 2017). Ce texte régit la collecte et l'exploitation des données des utilisateurs (localisation, sites visités, comportements de clics et d'achats, etc.). Bruxelles promet un «haut niveau de protection» des données personnelles. Le projet imposerait une autre mesure. Tous les «cookies tiers» qui ne servent pas au fonctionnement direct du service mais à collecter des données pour des tiers les exploitant (marketing, publicité, etc.) devraient être bloqués par défaut. Leur activation serait «du ressort libre de l'utilisateur, via une option». Il faudrait s’attendre à un bras de fer notamment dans le secteur de la publicité en ligne qui est nourri aux cookies, selon le journal français.

    ■ Zone euro: Le chômage reste stable
    En novembre 2016, le taux de chômage dans la zone euro est resté stable à 9,8%, selon les chiffres d’Eurostat. En octobre dernier, il était déjà de 9,8%, après avoir atteint 9,9% en septembre, où il était passé pour la première fois depuis plus de 5 ans sous les 10%. C’est l'Allemagne qui affiche le taux le plus faible à 4,1%. En revanche, la Grèce et l'Espagne ont les taux les plus élevés: 23,1% pour la première (dernier chiffre disponible en septembre) et 19,2% pour la seconde. La France fait un peu mieux que la moyenne en novembre: 9,5%.

    ■ USA: Le schiste reprend des couleurs
    La hausse des cours du pétrole (au-dessus de 50 dollars) redonne des couleurs aux hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis. Certains des gisements les plus faciles à exploiter reprennent la production mais l'avenir reste incertain pour d'autres. La chute du marché du pétrole s'est traduite par le licenciement de milliers d'employés du secteur et a donné un coup d'arrêt à l'industrie américaine du schiste. Mais c'est la décision en décembre du cartel pétrolier de l'Opep et d'autres pays producteurs comme la Russie de réduire leur production qui a donné un coup de fouet au marché.

    ■ Remaniement en Côte d'Ivoire
    Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté, hier lundi, la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de son gouvernement. Ceci, près d'un mois après la tenue des législatives remportées par la coalition au pouvoir.  Cette démission était attendue et n'a pas de rapport avec la mutinerie de soldats réclamant une amélioration de leurs conditions qui a secoué la Côte d'Ivoire le week-end dernier.

    ■ Sommet Afrique-France à Bamako
    La capitale malienne abrite, les 13 et 14 janvier, le 27e sommet Afrique-France placé sous le signe du «partenariat, de la paix et de l’émergence». La rencontre vise notamment à «apporter des réponses aux enjeux de la paix, la sécurité et de l’accès aux financements pour accélérer la transformation économique de l’Afrique».

    ■ Des négociations pour réunifier Chypre
    Les dirigeants chypriotes grec et turc ont entamé, hier lundi à Genève, des négociations, sous l'égide de l'ONU. Objectif: «tenter de réunifier l'île méditerranéenne divisée depuis plus de 40 ans». Cette rencontre doit durer trois jours et devrait être suivie, jeudi 12 janvier, d'une Conférence sur Chypre à laquelle participeront plusieurs pays dont la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc