×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4929 Le 02/01/2017 | Partager

    ■ 1,3 million de personnes invitées à une fête d’anniversaire!
    Pas moins d’un million de personnes ont confirmé sur Internet leur participation à la fête d’anniversaire des 15 ans d’une jeune Mexicaine, après l’invitation lancée par ses parents sur les réseaux sociaux. «Bonjour, comment ça va? Nous vous invitons le 26 décembre aux 15 ans de notre fille, Rubi Ibarra Garcia, dans la localité de La Joya», lançait, il y a quelques semaines, dans une vidéo postée sur Facebook, le père de la jeune fille, Crescencio Ibarra, coiffé d’un chapeau de cow-boy, au côté de son épouse et de la désormais fameuse Rubi. L’invitation à la fête, organisée lundi dans un village de 200 habitants, près de San Luis Potosi (dans le nord), a été clairement victime de son succès: 1,3 million de personnes ont indiqué sur Facebook vouloir y assister! «C’est devenu incontrôlable… ce qui ne veut pas dire que nous ne voulons pas inviter tout le monde, bien sûr, mais ici les fêtes se font de manière plus locale, on ne s’attendait pas à ça», a confié dans une interview le père de Rubi, devenue la coqueluche des médias mexicains. Rubi, qui arbore de longs cheveux noirs ainsi qu’un appareil dentaire, a fait le tour des plateaux de télévision, tandis qu’une compagnie aérienne proposait une promotion pour ceux qui voulaient aller à la fête de ses 15 ans, un cap important qui donne lieu à de grandes fêtes en Amérique latine.
    Tandis que la fête en question n’était prévue au départ que pour 800 personnes, les autorités locales ont déplacé le lieu de la célébration à un terrain de plusieurs hectares et instauré un dispositif de sécurité… La «fête de l’année», telle qu’elle a été surnommée dans les médias mexicains, nombreux à couvrir l’évènement, a également donné naissance à un jeu vidéo dans lequel apparaît une adolescente courant sur un tapis rouge et lançant des invitations en rafale à toutes les personnes qu’elle croise sur son chemin.

    ■ Un arbre de Noël artificiel haut de 57 mètres!
    Le Sri Lanka vient d’affirmer qu’il a battu le record de l’arbre de Noël artificiel le plus haut du monde, malgré des retards dans la construction en raison de l’opposition de l’église locale. L’arbre a été érigé à l’initiative du champion de cricket Arjuna Ranatunga dans la capitale Colombo.
    Samedi dernier, il faisait environ 57 mètres, selon le coordinateur du projet, Mangala Gunasekera, soit deux mètres de plus qu’un arbre artificiel érigé l’an dernier dans la province chinoise de Guangzhou (dans le sud). Il était illuminé samedi soir par près de 600.000 ampoules de couleurs, et orné d’un père Noël de six mètres avec un traîneau de douze mètres. Néanmoins, le livre Guinness des records doit encore confirmer que cet arbre de Noël est le plus haut du monde.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc