×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4917 Le 15/12/2016 | Partager

    • IAM: Nominations au Conseil de surveillance et comité d’audit
    Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom a coopté Saleh Al Abdooli en qualité de membre en remplacement de Daniel Ritz. Saleh Al Abdooli est directeur général du Groupe Etisalat et opère comme directeur général d’Etisalat aux Emirats Arabes Unis. Il est également vice-président du Conseil d’administration, président du Comité exécutif d’Etisalat Misr, membre du conseil d’administration d’Etisalat Services Holding et représentant d’Etisalat au Conseil d’administration de Mobily. Le Conseil de surveillance a par ailleurs nommé  Mohamed Dukandar en qualité de membre du Comité d’audit de Maroc Telecom en remplacement de Javier Garcia. A.R.

    • Crédit du Maroc: Changement au sein de la gouvernance
    La banque va enregistrer deux changements au sein du Conseil de surveillance et du directoire. Stanislas Ribes sera le nouveau représentant permanent de Crédit Agricole SA au sein du Conseil de surveillance. Il remplacera François Pinchon qui part à la retraite. Jamal Lemridi, directeur général de Crédit du Maroc, fera de même en fin d’année. Pour l’instant, son remplaçant n’a pas été désigné. F.Fa

    • ... Nouvelle signature
    Crédit du Maroc va changer sa signature «Le bons sens a de l’avenir» pour «Toute une banque pour vous». Il reprend le même slogan que sa maison-mère. La banque communiquera autour de ce changement début 2017. F.Fa

    • Managem et SMI dans le palmarès Emerging Markets
    Les sociétés Managem et SMI, cotées en bourse, sont les seules à représenter l’industrie marocaine dans le classement des 70 Emerging Markets de Vigeo Iris. Elles figurent à ce classement auprès de quatre autres entreprises marocaines… Les indicateurs d’évaluation, portant sur près de 330 critères (établis par l’agence Vigeo Iris) ont permis aux deux sociétés d’être reconduites à ce classement. La méthodologie d’évaluation a porté sur divers aspects de la RSE  comme l’environnement, la gestion des ressources humaines, l’engagement citoyen, le mode de gouvernance. F.H.

    • La CCI observateur à l’ONU
    La Chambre de commerce internationale décroche officiellement le statut d’observateur auprès de l’Assemblée générale des Nations Unies. 193 membres de l’ONU ont voté favorablement à cette décision, le mardi dernier à New York. Le Maroc est l’un des pays à avoir soutenu cette décision depuis ses débuts. La CCI jouira de ses nouvelles fonctions à partir du 1er janvier 2017. T.E.G.

    • Distinction pour Wafasalaf
    Wafasalaf vient de recevoir le prix de l’Entreprise financière de l’année en Afrique du Nord aux Global Business Awards 2016 organisés par le prestigieux magazine The European lors d’une cérémonie à Londres. Cette distinction consacre le leader marocain du crédit à la consommation pour sa solidité financière, ses performances commerciales mais également pour son engagement sociétal. M.A.B.

    • Bricoma lance un nouveau magasin à Kénitra
    La chaine de distribution spécialisée lance demain son 14e magasin à Kénitra, pour un investissement de 20 millions de DH. Bricoma Kénitra  est sur 2.300 m² de surface de vente, pour plus de 70 emplois créés en direct et indirect. Le magasin proposera l’ensemble des six segments de vente habituels de l’enseigne.  Bricoma consolide ainsi sa position sur le marché avec un total 42.000 m² de surface de vente à travers le Royaume à fin 2016. S.F.

    • La réforme du code pénal dans le viseur
    La coalition printemps de la dignité intente, lundi 19 décembre à la Bibliothèque nationale à Rabat, un procès symbolique contre le code pénal et le projet de loi relative à la lutte contre la violence à l’égard des femmes. Des représentants du monde du cinéma, du théâtre, la culture et des droits humains vont participer à l’événement hautement politique. Son organisation clôture une campagne de sensibilisation lancée du 7 au 19 décembre. Celle-ci a pour slogan «Toute défaillance juridique fait  des milliers de femmes victimes». La réforme du droit pénal est actuellement au Parlement. F.F.    

    • Registre de commerce: Un accès réglementé!
    Seuls les comptables agréés pourront êtres immatriculés au Registre de commerce. Les greffiers devront se plier à la circulaire de la mi-novembre 2016 du ministère de la Justice et des Libertés. Elle vise l’application de la nouvelle loi régissant les comptables agréés. L’inscription sur la liste tenue par leur organisation professionnelle (OPCA) est obligatoire pour une immatriculation au Registre de commerce. Un comptable agréé doit exercer à titre indépendant et sous son propre nom. La profession peut créer des sociétés de personnes ou  commerciale, à condition que les 3/4 des associés soient membres de l’OPCA. F.F.

    • Journalisme: Une confèrence sur «L’enquête judiciaire» à l’ESJC
    L’Ecole supérieure de journalisme et de communication (ESJC) organise ce vendredi 16 décembre à Casablanca une formation en matière d’enquête judiciaire. Faiçal Faquihi, grand reporter et chroniqueur judiciaire à L’Economiste, va animer un atelier destiné aux étudiants. Ce cours pratique est le 2e du genre après celui dispensé le 9 décembre par le lauréat du Grand prix national de la presse en 2015. Faiçal Faquihi a été distingué pour son enquête exclusive sur la spoliation foncière. J.R.    

    • Retraites: Nouvelle manifestation contre la réforme
    La réforme des retraites continue de faire des vagues. Quelques mois après l’adoption des lois relatives à la refonte des régimes de retraites dans la fonction publique, une nouvelle marche a été organisée, hier à Rabat, pour appeler à la révision de ces textes. Toutefois, le Collectif ayant initié cette marche n’a pas réussi à mobiliser beaucoup de manifestants. Seules quelques centaines de personnes y ont pris part. M.A.M.

    • 25.000 demandes de visa traitées à Fès
    Le Consulat général de France à Fès a traité quelque 25.000 demandes de visa en 2016. Un quart des dossiers traités, de cette large circonscription de Fès-Meknès et de l’Oriental, est relatif aux visas «étudiants». D’où d’ailleurs le projet du Campus France Maroc qui sera inauguré le 20 décembre à l’Institut Français de Fès. «C’est la quatrième antenne du genre  après Rabat en 2005, Casablanca en 2012 et Marrakech en 2014», précise-t-on. Signalons que la France reste le premier pays d’accueil des étudiants marocains qui sont plus de 60.000 à partir chaque année étudier à l’étranger. Y.S.A.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc