×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4914 Le 08/12/2016 | Partager

    • Coopération entre AWB et UBA
    Attijariwafa bank multiplie les accords de coopération. Le groupe vient de s’allier avec United Bank for Africa (UBA) pour développer leurs activités mutuelles dans les domaines du financement des investissements conjoints et croisés, du commerce extérieur, du project finance et de l’organisation de missions d’hommes d’affaires. Objectif: «Impulser les échanges commerciaux et les investissements entre le Maroc et le Nigeria ainsi qu’entre les pays de présence des deux institutions bancaires». M.A.B.

    • Adjudications: Baisse de l’offre et de la demande   
    Aussi bien l’offre que la demande sur le marché des adjudications sont en baisse. Le Trésor n’a, en effet, levé que 1,2 milliard de DH lors de la dernière opération d’émission (la première du mois de décembre). En face, la demande n’a pas été forte puisqu’elle n’a pas atteint 3,6 milliards de DH. Cette sortie n’a porté que sur les maturités courtes. Ainsi, 100 millions de DH ont été retenus sur le 13 semaines et 1,1 milliard de DH sur le 2 ans. Le règlement des bons souscrits interviendra le 14 décembre 2016, selon la même source. M.A.B.

    • Les besoins du Trésor se réduisent
    Traditionnellement, les besoins du Trésor sont moins importants en décembre. Cette année ne déroge pas à la règle puisqu’ils devraient être contenus entre 5 et 5,5 milliards de DH. M.A.B.
    • L’aéronautique marocain en prospection en Malaisie
    L’industrie marocaine de l’aéronautique en prospection en Malisie. Maroc Export emmène, jusqu’au 9 décembre, une mission de rencontres professionnelles B to B à l’Aerospace Meeting Camp MRO Kuala Lumpur. Les représentants de 4 écosystèmes aéronautiques marocains ont ainsi pris part à cette mission dont l’objectif est de créer des partenariats stratégiques avec les acteurs clés des segments de l’avionique et d’aérostructure de l’industrie aéronautique aussi bien sur le continent européen qu’américain. Il est aussi question de saisir de nouvelles opportunités d’affaires et de présenter le savoir-faire marocain auprès de plusieurs autres organisations. M.A.B.

    • Restrictions sur les exportations d’algues
    Les exportations d’algues brutes et d’agar agar restent soumises à une licence délivrée par le ministère du Commerce et de l’Industrie jusqu’au 31 décembre 2019. La même mesure s’appliquera aux exportations de nouveaux produits et ce, du 1er janvier 2017 jusqu’au 31 décembre 2019. H.E.

    • L’ONEE renforce le contrôle de ses compteurs d’eau
    L’ONEE vient de mettre en place un nouveau laboratoire spécialisé dans l’étalonnage et le contrôle des compteurs d’eau petits calibres (diamètre 15 à 40 mm). H.E.

    • Ahmed Nakkouch à la tête de l’AMIM
    Ahmed Nakkouch, DG de Nareva, vient d’être élu président de l’Association marocaine des ingénieurs des mines (AMIM). Il succède à ce poste à Saïd Ahmidouch, DG de la CNSS. L’AMIM, qui regroupe un les lauréats marocains des écoles des mines de Paris, Nancy et Saint-Etienne, a tenu mardi 6 décembre son AG élective à Casablanca. A.E.

    • Baccalauréat: Seconde chance pour les tricheurs
    Les candidats au baccalauréat écartés de l’examen national pendant deux ans, en guise de sanction pour avoir été pris en flagrant délit de triche, peuvent à nouveau se représenter. Ils doivent vérifier leur éligibilité en rentrant leur numéro national de candidature sur le site du ministère de l’Education nationale. Les inscriptions sur le site du ministère seront ouvertes du 26 décembre 2016 au 3 janvier 2017. Des dossiers de candidature doivent également être déposés auprès des directions provinciales. La liste des candidats libres autorisés à passer l’examen de la session 2017 sera diffusée le 12 janvier 2017. A.Na

    • La grammaire de la darija décortiquée
    Oui, vous avez bien lu, la darija, comme toute langue d’ailleurs, dispose de sa propre grammaire. Sauf que jusque-là, personne n’a jamais travaillé sur sa formalisation par écrit. Après avoir dévoilé le premier dictionnaire de l’arabe marocain (plus de 8.000 mots) mardi dernier à Casablanca, le Centre de la promotion de la Darija s’apprête à livrer un travail de recherche sur sa grammaire. Une équipe de spécialistes planche actuellement sur le projet qui sera présenté d’ici 3 à 4 mois. A.Na

    • Un spoliateur foncier passe à la trappe
    Mohammed Kimia a été condamné le 6 décembre à dix ans de prison ferme par la Cour d’appel de Casablanca. Il a été jugé pour complicité de faux et usage de faux en actes authentique et privé. La spoliation d’une villa au quartier Oasis est à l’origine de ce dossier qui remonte à fin 2012. L’accusé devra payer 300.000 DH de dommages et intérêts aux victimes, des cousins.. Ce jugement «donne espoir à tous les spoliés», confie le porte-parole de la famille, Faiçal Kimia. Le tribunal, présidé par Hamid Dinia, a ordonné «la radiation du faux acte de vente enregistré dans le titre foncier». Le conservateur foncier d’Aïn Sbaâ, Abderrahim Amal, le notaire Arbi Mouktafi, déjà condamné dans une autre affaire, et le médecin Zaidi Boumedienne, en détention préventive, sont concernés par cette affaire. Ils doivent comparaître devant le même tribunal le 20 décembre 2016. F.F.    
    • 4,4 millions de dollars dans la nature...?
    Le patron égyptien de Mashreq trade a déposé plainte contre un notaire à Marrakech. Il l’accuse d’escroquerie, d’abus de confiance et «de refus de restitution de 4,4 millions de dollars sans motif légitime». D’après la société, deux virements ont été effectués en faveur du notaire. La banque Berlos Egypte a réalisé une transaction en 2009 «pour l’étude de projets au Maroc». Vu la nature de la prestation, le versement de 44 millions de DH est de prime abord intriguant. Toujours est-il que l’entreprise assure «avoir essuyé plusieurs refus» de restitution de la somme. Le parquet de Marrakech a ouvert une enquête. F.F.

    • L’élection d’un conseiller MDS invalidée
    La Cour constitutionnelle vient d’invalider l’élection de Abdessalam Slaoui (MDS) à la Chambre des conseillers après le recours du candidat Mustapha Harakat (PAM). Elu  dans le cadre des élections partielles du 18 août dernier au titre du collège des chambres d’artisanat, le conseiller évincé n’était pas éligible, selon la décision de la Cour, qui ordonne l’organisation de nouvelles élections dans la circonscription Casablanca-Settat-Beni-Mellal-Khénifra. H.E.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc