×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4913 Le 07/12/2016 | Partager

    • Alliances pour BCP au Nigéria
    Deux nouvelles alliances pour BCP au Nigéria. Le groupe a ainsi conclu un accord avec Africa Finance Corporation (AFC) pour la collaboration aussi bien dans les domaines du financement et cofinancement de projets d’infrastructures au Nigéria et en Afrique de l’Ouest qu’en matière de participation aux risques dans le financement du Trade sur le continent. La banque s’est également alliée à Heirs Holdings pour l’identification des opportunités d’investissement et de cofinancement mutuellement bénéfiques en Afrique ainsi qu’à l’échange d’informations. M.A.B.

    • Le crédit bancaire déconnecté de taux
    Les taux de croissance du crédit bancaire restent faibles au Maroc, malgré des taux d’intérêts historiquement bas. Il existe un déséquilibre entre les capacités de financement des banques, et celles des PME à souscrire à un crédit, selon Olivier Najar, analyste des risques pays, BMI Research (voir aussi notre édition du mardi 6 décembre, redémarrage de la croissance en 2017». Le Maroc reste donc très dépendant des financements étrangers, notamment dans le développement d’un écosystème industriel autour de l’automobile et l’aéronautique. De plus, la croissance restera sujette à des fluctuations plus ou moins importantes tant que le secteur primaire ne sera pas modernisé. Le taux de terres agricoles irriguées est actuellement très bas (autour de 15%), exposant annuellement les récoltes aux variations climatiques. F.Z.T.

    • Vignette auto: Plus de 2 milliards de DH de recettes!
    Les données de la Direction générale des impôts indiquent qu’au 5 décembre, les recettes de la taxe spéciale annuelle sur les véhicules automobiles, communément appelée vignette, ont atteint 2,22 milliards de dirhams. Le montant dépasse les prévisions de la loi de finances 2016 qui tablaient sur des recettes de l’ordre de 2,13 milliards de dirhams. H.E.

    • IAM au palmarès Emerging Market 70
    Maroc Telecom parmi les lauréats du «Emerging Market 70». Il s’agit de la seconde apparition consécutive en deux ans de l’opérateur dans le classement de l’agence de notation extra-financière Vigeo-EIRIS récompensant les 70 meilleures entreprises en responsabilité sociale. Le groupe est donc engagé, depuis plusieurs années, dans une démarche de développement durable. M.A.B.

    • L’OCP publiera ses résultats jeudi
    L’OCP publiera ses résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2016 le jeudi 8 décembre. Ils seront disponibles sur le portail Intralinks d’OCP. L’équipe dirigeante organisera aussi une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats avec les spécialistes. F.Z.T.

    • Une dizaine d’entreprises marocaines au Midest
    Importante participation marocaine au «Midest». Ce sont, en effet, une dizaine d’exposants qui prennent part au salon mondial de la sous-traitance industrielle qui se tient du 06 au 09 décembre à Paris. Emmenée par Maroc Export en collaboration avec la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME), la participation marocaine est la 27e fois consécutive. L’objectif est de promouvoir à l’international l’offre industrielle marocaine, notamment l’électronique, la fonderie, la transformation du plastique et la machinerie. M.A.B.

    • Islahate: Première chaîne de réparation de smartphones
    Fini l’informel? T-man group vient de lancer la 1re chaîne structurée de réparation rapide de smartphones et tablettes. Un concept nouveau au Maroc avec une offre clés en main et un service personnalisé pour contrecarrer le marché informel, largement dominant. Islahate compte déployer un large réseau de kiosques de réparation à travers tout le Maroc, en s’appuyant sur le savoir-faire de techniciens qualifiés. Le groupe a d’ores et déjà signé des partenariats avec Marjane et Morocco Mall. Un kiosque est déjà opérationnel au flambant neuf Tachfine Center à Casablanca. F.H.
    • La profession d’architecte minée par le clanisme
    Abdelouahed Mountassir, président du Conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA), a adressé, lundi 5 décembre, une lettre ouverte au ministère de l’Urbanisme pour lui demander de prendre les mesures nécessaires à la tenue des élections ordinales. A commencer par la détermination du nombre de sièges réservés à chaque catégorie d’électeurs : indépendant, salarié, fonctionnaire… Le courrier du président de l’ordre fait également état «d’une prise en otage de la profession par le même groupuscule qui bloque systématiquement toute initiative depuis plus de 15 ans». H.E.

    • Tramway: Un AMI pour le «naming» des stations de Casablanca
    Casa-Transport va lancer en janvier prochain un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le «naming» ou le droit de sponsoring de certaines stations de la 2e ligne. Les équipes de la SDL planchent actuellement sur la désignation des stations qui peuvent bénéficier de ces contrats publicitaires. Il s’agit d’une rentrée supplémentaire de recettes afin d’éponger le déficit (estimé à 80 millions de DH/an) de la 1ère ligne et des prochaines prévues à l’horizon 2022. Aujourd’hui, les recettes publicitaires représentent 10 millions de DH/an, notamment suite au contrat de naming, conclu au début de l’année avec Wafasalaf (cf. édition du 7 janvier 2016). A.E.

    • L’Anapec se positionne sur le E-learning
    Les formations spécialisées et ciblées sont désormais disponibles pour les chercheurs d’emploi inscrits à l’Anapec. Grâce à la convention qui sera signée demain à 15 heures à Casablanca avec Openclassrooms, leader européen de l’éducation en ligne, l’Anapec donnera un accès illimité et gratuit aux inscrits. Plus de 1070 cours sur différentes thématiques seront disponibles sur le service Premium Solo de leur plateforme. T.E.G.

    • Bientôt la 2e phase du centre d’incubation d’entreprises
    Le Complexe horticole d’Agadir (CHA), relevant de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II, lance la construction de la phase 2 de son incubateur de création d’entreprises. L’ouverture des offres de prix pour les travaux de construction est prévue le 28 décembre, dans les locaux du centre. L’estimation des coûts des prestations est fixée à plus de 22 millions de DH. L’incubateur est un Groupement d’intérêt public (GIP). Il cible une vingtaine de bénéficiaires, composés de doctorants, de parrainés de la profession et de lauréats des instituts et écoles d’enseignement agricole. A terme, le projet a pour vocation de contribuer à la création de quelque 176 entreprises en 10 ans (2015-2025). M.K.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc