×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4900 Le 17/11/2016 | Partager

    • Bancassurance: 7 milliards de DH de chiffre d’affaires
    Avec 2/3 de part du marché de l’assurance vie, la bancassurance a atteint sa phase de maturité. Elle a réalisé  un chiffre d’affaires de 7 milliards de DH en 2015, en hausse de 14,7%. K.M.

    • Green bonds: 500 millions de DH pour CAM
    Le groupe Crédit Agricole du Maroc a obtenu l’accord provisoire de l’Autorité des marchés pour une émission de 500 millions de DH d’obligations vertes. Le principal bailleur de fonds du monde agricole et rural a développé des produits intégrant l’impact du dérèglement climatique. Il dispose en portefeuille des financements indexés aux irrégularités des précipitations. D’autres offres, comme le crédit Saquii, ont vocation à encourager les agriculteurs à rationaliser l’utilisation de l’eau. F.Fa  

    • Efficacité énergétique: Les offres de CDM
    La banque a conçu le crédit «Chamsy» destiné à financer les équipements des ménages en chauffe-eau et en panneaux solaires. Il est assorti de conditions préférentielles. Jusqu’ici, l’offre de financement pour les investissements verts disponible sur le marché est concentrée sur la clientèle des entreprises. F.Fa  

    • Nouvelle offre jeunes chez Royal Air Maroc
    Royal Air Maroc (RAM) prépare une nouvelle offre destinée aux jeunes. Celle-ci reposerait sur une carte permettant de bénéficier d’un achat groupé de billet à des tarifs préférentiels, valable 12 mois, de la flexibilité sur les changements de date, de la gratuité de l’excédent de bagages. Les passagers pourront également se voir créditer de miles supplémentaires.
    H.E.

    • Retrait d’agrément à Sogéfinancement
    Bank Al-Maghrib vient de retirer son agrément à Sogéfinancement à sa demande. La filiale de Société Générale spécialisée dans le crédit à la consommation depuis 2004 est ainsi mise en liquidation. Un processus qui prendra trois ans. H.E.

    • Affaire Mohsin Fikri: Grève à l’Onssa
    Les syndicats des fonctionnaires, affiliés à l’UMT et l’UNTM, appellent à une grève nationale des fonctionnaires de l’Onssa ce jeudi 17 novembre puis mercredi et jeudi 23 et 24 du même mois en solidarité avec leur camarade Abdelmajid Ahemraoui, responsable du service vétérinaire à Al Hoceïma, mis en examen dans l’affaire de Mohsin Fikri. H.E.
    • Visite technique: Le dossier à la Cour de cassation?
    Le tribunal administratif de Rabat s’est déclaré, vendredi 11 novembre, incompétent dans le recours en annulation introduit il y a quelques semaines par la Fédération nationale des centres de visite technique à l’encontre du ministère du Transport.
    L’affaire pourrait être transférée à la Cour de cassation. La Fédération voulait obtenir l’annulation des quatre derniers appels à concurrence dont certains remontent à 2014 et qui ne seraient pas conformes à la loi. H.E.

    • Un nouveau financement pour la LGV
    Le Fonds Abou Dhabi pour le développement (ADFD) a accordé au Maroc un prêt additionnel de 40 millions de dollars (à peu près 400 millions de DH) pour financer la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca. La convention de prêt a été signée dans le cadre de la COP22, par le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, et le directeur général du Fonds Abou Dhabi pour le développement (ADFD), Saif Al Suwaidi. Elle vient mettre en œuvre l’engagement du Fonds à augmenter le montant du prêt accordé à l’ONCF qui s’élève à 124 millions de dollars.  F.Z.T.

    • Le Maroc à la Communauté des Etats sahélo-sahariens
    Le gouvernement vient de ratifier le traité révisé portant création de la Communauté des États du Sahel et du Sahara (CEN-SAD). Le groupement, qui compte 28 Etats membres, a pour objectif de promouvoir la sécurité dans la région, la démocratie et la justice économique, la défense des droits de l’homme et des peuples, la coopération dans tous les domaines, la promotion … A noter que l’Algérie ne fait pas partie de cet ensemble. H.E.

    . Ecloserie d’huîtres et de palourdes à Oued Eddahab
    Morocco Catalane vient d’obtenir l’autorisation de créer une ferme aquacole pour la production à terre de palourdes et d’huîtres. L’autorisation est accordée pour une durée de dix ans renouvelable, à compter de la date de parution au Bulletin officiel. L’écloserie sera implantée dans la commune rurale d’El Argoub, province d’Oued Eddahab, sur une superficie de 20.410 m². H.E.   

    • Médecine légale: Des postes à pourvoir
    Ce sont 22 postes qui sont vacants dans la médecine légale. Si le recrutement garde cette cadence pendant 4 ans, le Maroc devrait rattraper son retard en nombre de praticiens par rapport à ses voisins algérien et tunisien (voir page 13). A ce jour, 7 régions sur 12 ne peuvent dispenser de prestations thanatologiques. Actuellement, trois grands hôpitaux n’ont pas de médecins légistes: Marrakech, Fès, Oujda. Celui d’Ibnou Rochd à Casablanca est le seul pôle de formation. Ainsi, 13 étudiants spécialisés devront porter à 26 le nombre des praticiens pour tout le Maroc! R.B.

    • Spoliation foncière: L’affaire Nicolas sort du lot!
    L’Union générale des entreprises et professions (UGEP) parraine un dossier qui a l’air d’une supposée affaire de spoliation foncière. Il s’agit de la propriété Nicolas basée à Casablanca et appartenant à une famille marocaine de confession juive. Ce dossier a eu des conséquences directes sur le marché de gros des œufs qui se trouve à proximité du palais royal. Organisé en association, marchands et artisans se déclarent également victimes tout en dénonçant ce qu’ils qualifient «d’affaire de faux et usage de faux dans la vente aux enchère ayant ciblé la propriété Nicolas». Un point de presse a été tenu le 16 novembre à l’UGEP, syndicat proche de l’Istiqlal, «pour présenter des preuves» en présence de l’avocat de la société Nicolas. Un «lobby de promotion immobilière et des complicités administratives et judiciaires» sont pointés du doigt. L’affaire dévoile a priori une nouvelle technique de spoliation. Après les fausses procurations et les autorisations de démolition, voici les ventes aux enchères. F.F.

    • Affaire BBC News: Les dégâts collatéraux     
    Révélée par L’Economiste, l’affaire de l’autorisation de tournage non délivrée par le ministère de la Communication à BBC News a eu des conséquences inattendues. La chaîne publique britannique devait enregistrer à Casablanca l’émission «Global Questions» (cf. L’Economiste du 11 novembre 2016). «L’incident a poussé BBC News à modifier sa stratégie en Afrique du Nord», assure une source interne depuis Londres. Ayant prévu d’installer ses bureaux au Maroc, «la chaîne se tourne vers la Tunisie» où sera enregistré l’épisode qui porte sur «La place de l’islam dans la politique». Sa diffusion est prévue pour le 4 décembre. Par ailleurs, le marché décroché par la société de production audiovisuelle, Extrêmedia, a été visiblement annulé. Aussi, des jeunes marocains étudiants en communication ne pourront plus collaborer au projet. F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc