×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4892 Le 07/11/2016 | Partager

    • Gouvernement: Le coup de gueule du RNI
    Le RNI hausse le ton face à ce qu’il considère comme une attaque contre son président, Aziz Akhannouch. Cette formation accuse «certaines parties qui veulent nuire au processus de consultations pour la formation du gouvernement». Le parti de la colombe pointe «des mensonges» voulant «coller au RNI une image de parti s’opposant aux réformes sociales». En clair, les Rnistes se sont insurgés contre certaines informations qui auraient été diffusées par le PJD, laissant entendre que le parti de la colombe aurait conditionné son entrée au gouvernement par la suppression de l’aide directe à certaines catégories sociales. M.A.M.

    • Les médias internationaux en visite à Noor
    La BEI, bras financier de l’UE, a invité, dans le cadre de la COP22, une quarantaine de journalistes originaires de 11 pays (Chine, Tunisie, Egypte, Espagne, France, Liban...) au complexe solaire Noor Ouarzazate (du 3 au 5 novembre). Le complexe est financé à hauteur de 1,2 milliard d’euros (soit 60% du montant global) par plusieurs institutions financières de l’UE (dont l’AFD, BEI, KFW). Sans oublier la facilité d’investissement pour le voisinage (FIV) de l’ordre de 106 millions d’euros. Cette visite a aussi été marquée par la signature du contrat de subventions entre la BEI et Masen qui porte sur la dernière contribution de l’UE à ce projet (42,7 millions d’euros). A.E.

    • La COP22 fera son bilan carbone
    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement accompagnera les organisateurs du Sommet climat de Marrakech pour établir le bilan carbone de l’événement. L’institution, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, a mis à la disposition des organisateurs de la COP22 son outil Bilan gaz à effet de serre, son calculateur CO2 et son programme de Compensation volontaire carbone. S.F.

    • Train du climat… bondé!
    Arrivé depuis samedi à Marrakech, où il restera jusqu’à la fin de la COP22,  le train du climat affrété par l’ONCF, reçoit une moyenne de 1.400 visiteurs /jour. Une moitié est constituée de jeunes amenés par leurs instituteurs et professeurs. Il s’est déjà arrêté dans 12 villes.  L’espace visite est important puisque le train compte 3 wagons d’expositions-explications, 3 autres wagons pour les partenaires (ce que font des grandes entreprises comme Alstom, OCP…) pour que les visiteurs voient que les actions sont bien réelles. Un septième wagon est aménagé en salle de conférences. Le reste du train transporte le matériel utilisé dans ces activités.  C’est l’agence Saga qui a été chargée d’adapter, de manière remarquable,  le contenu scientifique et de réaliser la fabrication et la scénographie de l’ensemble. N.S.

    • La Maison du fermier chez l’OCP  
    Le groupe OCP annoncera, lors de la COP22, le lancement des Maisons du fermier. Le principe consiste à regrouper l’ensemble des services tels que le financement, le conseil, les semences, les engrais dans un guichet unique. Le premier de la série ouvrira au Maroc. Le deuxième au Nigeria. D’autres Maisons du fermier sont annoncées dans plusieurs pays africains où le phosphatier est actif. H.E.

    • Holmarcom «adopte» deux start-up
    Le groupe Holmarcom devrait annoncer, lors de la COP22, la signature d’une convention avec deux jeunes start-up, dont l’une est marocaine et l’autre africaine. Miriem Bensalah-Chaqroun exhortera les chefs d’entreprise membres de la CGEM d’en faire autant lors des rencontres entre investisseurs qui auront lieu en marge de l’événement planétaire dédié à l’environnement. H.E.

    • Batteries usagées: Afrique Câbles autorisée à recycler
    La filiale du groupe Ynna Holding vient d’obtenir l’autorisation par le ministère de l’Environnement pour le recyclage et la valorisation des batteries usagées. Le fabricant de batteries automobiles Electra a investi plus de 100 millions de DH pour renouveler son outil industriel et installer une nouvelle unité moderne de recyclage. Objectif: augmenter sa capacité de production, accéder aux marchés des grands constructeurs automobiles (Renault, PSA, Ford…), et surtout traiter près de 10.000 tonnes de batteries usagées. Elle compte ainsi absorber une bonne partie des batteries traitées estimées à plus de 18.000 tonnes. M.A.B.

    Cahier Compétences & RH

    Votre dossier Compétences & RH, publié chaque mardi, sera exceptionnellement reporté à l’édition du mercredi 9 novembre 2016. Il reprendra normalement la semaine prochaine.

    • Coopération BAM/BCEAO
    Bank Al-Maghrib et la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) vont collaborer en matière de contrôle bancaire et d’échange d’informations. Les deux régulateurs vont également poursuivre leur travail commun en matière de supervision bancaire. C’est en partie ce qui est ressorti de la réunion entre Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, et Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la BCEAO, en fin de semaine dernière. M.A.B.

    • S&P maintient la note de FCP Capital Monétaire
    Standard & Poor’s a confirmé la note de qualité de crédit internationale «Af» attribuée au fonds monétaire FCP Capital Monétaire que gère BMCE Capital Gestion (BKG). Cette note repose sur l’analyse de la qualité de crédit du fonds, sa duration, sa liquidité, sa politique d’investissement et sur l’évaluation de l’expérience et de la capacité opérationnelle des équipes de BMCE Capital Gestion. Elle mesure le niveau de protection des actifs détenus par le fonds contre le risque de perte. M.A.B.

    • Boom du paiement par cartes en octobre
    Octobre a été un gros mois pour l’activité monétique. Plus de 3,6 millions de transactions de paiement ont été réalisées durant ces 30 jours pour un montant global de près de 2,4 milliards de DH. En termes d’évolution, le nombre de transactions bondit de 30% alors que le montant s’élargit de 20% par rapport à octobre 2015. M.A.B.

    • Une rencontre pour dénoncer la pêche illicite
    Le Collectif pêche et développement durable organise demain, mardi 8 novembre à Casablanca, une rencontre pour dénoncer la pêche illicite et le commerce de son produit, soit au niveau du marché interne ou à l’export. L’objectif étant de présenter les enjeux de ce phénomène à la suite du décès tragique de Mohcine Fikri à Al Hoceïma. Le Collectif présentera ses recommandations pour une meilleure stratégie de lutte contre la pêche illicite et son commerce. H.E.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc