×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Majorité: Le casse-tête de Benkirane

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4874 Le 12/10/2016 | Partager
Les partis du gouvernement sortant n’ont pas encore tranché leurs positions
L’USFP veut renforcer sa coordination avec l’Istiqlal, dans l’exécutif ou dans l’opposition
Réunions des états-majors pour examiner les alliances
majorite_benkirane_074.jpg

Le PJD a décidé de démarrer les négociations avec les composantes de la majorité sortante. Mais pour l’instant, à part le PPS qui a reconduit son alliance avec le parti de Benkirane avant les élections, les autres formations préfèrent d’abord se réunir avec leurs instances décisionnelles avant de trancher (Ph. Bziouat)

Quelques heures seulement après sa reconduction en tant que chef de gouvernement pour un 2e mandat, Abdelilah Benkirane a convoqué une réunion du secrétariat général du PJD. La rencontre, tenue lundi soir au siège du parti, à Rabat, était consacrée à l’évaluation des performances du parti lors du dernier scrutin. Mais c’est la question des alliances qui constitue actuellement un véritable casse-tête pour le patron du PJD. Certes, le parti d’Abdelilah Benkirane dispose d’un nombre important de sièges parlementaires, mais la constitution d’une majorité passe par un processus de négociations qui pourrait aboutir à des surprises. Les premiers contacts avec les patrons des autres formations sont prévus dans quelques jours, le temps que leurs états-majors se réunissent pour trancher leurs positions. Le PJD préfère démarrer les négociations avec ceux de la majorité sortante. Ces derniers n’ont pas encore affiché une position claire, à l’exception du PPS, dont l’alliance avec le parti de la lampe a été renouvelée avant la tenue des élections. Mais le parti de Benabdallah devra se retrouver fragilisé lors de ces négociations. Avec seulement 12 sièges, difficile de peser dans les discussions pour la répartition des portefeuilles ministériels. Surtout si de nouvelles formations désirant rejoindre la coalition gouvernementale n’exigent un nombre déterminé de départements. Pour l’instant, le RNI et le MP ont préféré ne pas se prononcer sur cette question jusqu’à la tenue des réunions de leurs instances décisionnelles. Des membres des deux formations assurent que l’alliance avec le PJD devrait être maintenue, en dépit des divergences apparues durant les derniers mois.
L’Istiqlal pourrait également constituer une carte gagnante pour assurer une majorité confortable au prochain gouvernement. Le comité exécutif du parti devait se tenir hier soir à Rabat, pour examiner ce dossier, avant d’annoncer son choix. Les discussions entre le PJD et l’Istiqlal devront attendre la fin de la première étape des négociations avec les formations de la majorité sortante. Entre-temps, le parti de Hamid Chabat devra accorder ses violons avec l’USFP dont l’état-major s’était réuni lundi soir à Rabat. Les résultats jugés catastrophiques par plusieurs usfpéistes ne devront pas coûter à Driss Lachgar son siège de premier secrétaire. Celui-ci a opté pour la fuite en avant, en adressant un mémorandum au Souverain, en vertu de son statut de «garant du respect de la Constitution et du choix démocratique», dans lequel il déplore «l’utilisation de l’argent et l’exploitation de la religion durant les dernières élections». Concernant l’intégration du prochain gouvernement, ses responsables avancent qu’ils n’ont encore reçu aucune proposition dans ce sens. Ce qui est sûr pour l’instant, c’est que l’USFP entend renforcer davantage sa coopération avec l’Istiqlal. «Les deux partis seront ensemble dans la majorité ou dans l’opposition», fait-on savoir.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc