L'Edito

20-Février

Par Nadia SALAH| Edition N°:5213 Le 20/02/2018 | Partager
nadia_salah.jpg

Où sont passés les jeunes et moins jeunes qui devraient fêter aujourd’hui la création en 2011 du «Mouvement du 20-Février»? Ils ne voulaient ni chef, ni porte-parole, ni idéologie, ni organisation.

De leurs projets, ils n’avaient qu’une vue en «ni-ni-ni»: pas le socialisme, pas l’islamisme, pas de parti politique… On les revoit sept ans après. Certains sont chargés de com’ ici ou là, journalistes plus ou moins en dissidence, contestataires des pesanteurs de la société marocaine.

Quelques-uns sont commerçants, à leur compte ou dans leur famille. Et il y a une petite poignée d’auto-entrepreneurs. La vie normale.

A part au Maroc et en Tunisie, les «printemps arabes» ont été un drame d’où est sorti bien pire que ce qu’il y avait avant.

Tunis a eu un dur collapsus économique et social, qui est bien loin de se terminer. Rabat a mis en panne sa croissance, pour intégrer les nouveaux politiciens du PJD, avec pour le moins, très peu de compétences gouvernementales.

On ne peut pas s’empêcher de comparer avec l’intégration de la Gauche, à la fin des années 1990: elle avait de hautes références culturelles et de sérieux savoir-faire gestionnaires.  Elle disait «tout est politique», mais s’est gardée d’appliquer cette idée, pour au contraire promouvoir l’Etat de droit. On n’est pas dans cette philosophie avec les courants islamistes.

On devrait célébrer l’anniversaire du 20-Février, pour en tirer le meilleur. Que retenir? L’installation au gouvernement d’une nouvelle couche de politiciens; la puissance renforcée du Trône bien qu’il ait abandonné maints pouvoirs; la marginalisation des idées de  gauche; le coût socio-économique très élevé des hésitations politiques…

Le 20-Février a donné l’occasion de capitaliser dans la nouvelle Constitution, de très vieilles et très nouvelles méthodes, fixant partout des pouvoirs et leurs contre-pouvoirs, bien faits pour favoriser les prises d’initiatives.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc