×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

2 mai

Par L'Economiste| Edition N°:1007 Le 30/04/2001 | Partager

Les 1er mai se suivent et se ressemblent, comme des manifestants disciplinés. Ce sont les mêmes qui défilent, car l'emploi ne se renouvelle pas. Au fil des années, ils répètent leurs slogans, sur les mêmes avenues, devant des policiers cachés aux mêmes coins. Ils finissent devant des tribunes immuables, pour écouter des leaders inamovibles.Nos syndicats pourraient innover au moins dans la forme.Bien sûr, ils ont le grand mérite d'avoir résisté et contribué à la démocratisation du pays. Ils sont aujourd'hui le meilleur rempart contre les abus des patrons et l'Etat en premier. Le 1er mai, c'est aussi la seule manifestation de rue du pays, autorisée, maîtrisée et pacifique. C'est un jour où ouvriers et employés se défoulent et lèvent la tête, alors que toute l'année, ils la baissent sur des machines ou des paperasses, dans des entreprises et des administrations autoritaires jusqu'à l'abus.Mais ce jour au moins, les syndicats devraient penser à mieux coller à leur temps, pour intégrer, en plus des travailleurs, les oppresseurs devenus opprimés de la “nouvelle économie du Maroc”. Il y a bien sûr les chômeurs qui n'ont pas la chance de subir l'exploitation. Il y a les médecins, les avocats, qui ont si peu de clients et qui ne rêvent que de devenir fonctionnaires, les commerçants “opprimés” par l'informel et “écrasés” par le Fisc, tous les cadres stressés par l'excès de travail et la peur de ne plus en avoir un jour. Il y a même les gros patrons traumatisés par la concurrence étrangère, la valeur du dirham et les occupations d'usines. Si tous ces travailleurs oubliés se mettaient à défiler, le 1er mai durerait jusqu'au 2 mai.Khalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc