×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Terrain

Par L'Economiste| Edition N°:2732 Le 11/03/2008 | Partager

On fait grand cas de l’affaire du terrain du FUS à céder dans des conditions controversées. En réalité, un vrai-faux scandale. Une nouvelle équipe semble avoir eu la «très mauvaise idée» de remettre à niveau le club, en commençant par le commencement, c’est-à-dire le viabiliser financièrement. Pas compliqué, mais il fallait y penser. Pour obtenir des résultats, il faut réfléchir entreprise. Tout le monde n’a pas eu ce réflexe. Du moins jusque-là.C’est un peu stéréotypé comme discours que de vouloir tout ramener à X ou Y comme il est tentant de politiser chaque initiative. Il est bien plus facile et plaisant de voir de la magouille partout que de donner crédit à quelqu’un pour son audace. Mais à un moment donné, il faut faire preuve d’un peu de cohérence intellectuelle. Oui, oui, on peut s’appeler Majidi et vouloir authentiquement améliorer les choses et ce, même si la nature du combat, comme en foot par exemple, est polluée car il faut tout reconstruire. La nouvelle équipe a la possibilité de mettre en place une politique qui a fait ses preuves ailleurs et qui se vérifie bonne. Bien entendu beaucoup aimeraient garder le statu quo. Et quel statu quo! Imaginez un peu: ni comptes, ni commissaires aux comptes, ni audits, un patrimoine foncier sous-valorisé... La délégation de journalistes qui a visité le club ce week-end était horrifiée par l’état de délabrement.L’on peut ne pas être d’accord avec les choix, la stratégie adoptée pour un sujet qui implique la collectivité. Mais dans ce cas, que l’on mette tout sur la table et vraiment tout, au lieu de s’en prendre à une personne… Justement pour ne pas parler d’une politique.Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc