×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Tenue courte

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5572 Le 08/08/2019 | Partager
mohamed_benabid.jpg

On les pensait presque disparues avec l’arrivée d’El Othmani aux commandes. Les trompettes de la vertu sont pourtant bel et bien de retour, et avec les anciens démons, dans un exercice qui semble toujours bien huilé au sein d’une des principales formations politiques du pays.

Jackpot assuré en tout cas pour ce conseiller PJD de Taroudant suffisamment occupé au point de meubler ses journées à mesurer la longueur des shorts des jeunes bénévoles belges. Vraiment, quel succès aussi, lorsque les prises de position des gardiens de la morale ont pour conséquence une incitation au meurtre...

S’il y a un sujet qui devrait pourtant révolter bon nombre d’élus, et pas seulement ceux de Taroudant, c’est l’impuissance à changer le quotidien de leurs provinces respectives. Au point de voir certaines poches de pauvreté rurales, et même urbaines, se transformer en cour des Miracles. Au point aussi de pousser les ONG, locales et internationales, à braver les routes des ânes pour venir en aide aux populations.

Cet impair dangereux montre bien qu’il est chimérique de faire le pari d’une autodiscipline avec des arrière-cours électoralistes constamment explosives pour l’une des principales ressources du pays: sa réputation.

Lorsqu’il s’agit de prendre position, encore faut-il être irréprochable ou du moins cohérent. En particulier quand vos militants s’affichent parfois en double version, locale et Moulin rouge, loin des standards vendus sur les cahiers des charges vestimentaires!

Ce n’est donc pas le procès des tenues courtes qu’il faut instruire, mais plutôt celui des bilans lamentables qui fleurissent sur le terreau de l’oisiveté des mandats et des rentes des législatures.

Celui aussi des mœurs politiques qui continuent de se passionner pour le menu fretin au lieu de s’intéresser aux urgences, celles du développement. Un fiasco qui alimente, hélas, d’autres appels de détresse sociale chez les populations de l’arrière-pays ainsi que de futures interventions de bénévoles. En pantalons, en jupes ou en shorts.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc