×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Symptômes

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:5788 Le 23/06/2020 | Partager
benabid-mohamed-2020.jpg

L'industrie hôtelière s’apprête à se déconfiner dans ce qui s’apparente à un vrai-faux retour à la normale. Il est encore trop tôt pour pronostiquer des scenarii tant le feuilleton Covid semble charrier des implications sur le plan de la demande, de l’offre touristique ainsi que de l’architecture stratégique pour le secteur.

D’abord sur le plan de la demande, les prochaines semaines seront décisives sur la capacité de consommation  interne, désormais érigée en soupape d’urgence, mais pour laquelle les marges paraissent bien faibles compte tenu d’une économie nationale exsangue et donc d’un pouvoir d’achat érodé.

Et si cette demande assure, encore faut-il la pérenniser en donnant aux touristes des envies de retour. Un pari qui n’est pas gagné d’avance alors que les mesures de distanciation sociale pourraient ne pas être indolores pour l’expérience client.

Ensuite, du côté de l’offre, l’industrie touristique est invitée à renouveler l’argumentaire et surtout à se défaire d’une image de colosse aux pieds d’argile. La violence de la pandémie a sans doute accéléré la dégradation des bilans, mais ne peut servir de bouc émissaire bien commode à un déficit de compétitivité diagnostiqué par plusieurs rapports et qui rend fictives les visions...

Enfin, sur le plan de la stratégie, s’il  est censé redonner au tourisme sa priorité de politique publique, ce feuilleton conduira fatalement à s’interroger sur l’orientation prise pour certains secteurs tiraillés entre le plus d’Etat ou le moins d’Etat (Lire article). Une chose est certaine: l’erreur serait de focaliser les symptômes apparents de la crise et non ce que les enseignements du Covid pourraient avoir induit comme enjeux de changements structurels profonds.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc