×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Révolution

Par L'Economiste| Edition N°:3606 Le 30/08/2011 | Partager

La crise des finances publiques est aussi une crise de sincérité budgétaire. On le sait, il est difficile de se retrouver dans le maquis inextricable de la comptabilité de l’Etat. Pour en mesurer l’ampleur, il suffit de rappeler que la nomenclature budgétaire par exemple est un échafaudage record de plus de 50.392 composantes! Et que l’inflation des statuts (Segma, établissements publics) ne fait que compliquer les démembrements tentaculaires de l’Etat, alourdir ses charges financières. Sans que le contrôle démocratique, qu’est censé jouer le Parlement, ne soit assuré. Justement, il ne faut pas s’étonner si le débat parlementaire, qui se limite pour l’heure à discuter les enveloppes budgétaires en occultant une analyse détaillée des dépenses, s’en ressent. A coup sûr la configuration actuelle devient inopérante.
Cette situation pourrait heureusement ne pas durer puisque le gouvernement semble tenir à gagner des espaces de transparence. Il est encore tôt pour anticiper certaines évolutions mais la réforme de la loi organique des Finances est évidemment une bonne chose. En réalité, ce n’est pas un hasard si le gouvernement a décidé de faire bouger les lignes. Dans un contexte de crise, de recettes hypothétiques, les marges seront de plus en plus à chercher du côté du passif des bilans. Dès lors, il y a des jeux compensatoires du fait de ressources de plus en plus faibles. La dépense doit être motivée, sa portée évaluée.
Enfin, la valeur ajoutée est prise en compte. La vraie révolution est là.

Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc