×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Résultats

Par L'Economiste| Edition N°:4160 Le 28/11/2013 | Partager

Un projet de loi organique sur le fonctionnement du gouvernement. Si aux yeux de l’opinion, il  ne donne pas encore des garanties sur l’efficacité de l’action politique, la nouvelle trame juridique présentée à la Chambre des représentants a au moins des vertus psychologiques. L’esprit de ce chantier, c’est avant tout celui d’une mutation du mode de gestion du gouvernement incontournable si l’on veut moderniser l’action de l’Etat en profondeur. Cette réforme est doublement nécessaire. D’abord, il est urgent de répondre aux attentes légitimes des citoyens et des électeurs qui s’interrogent sur la qualité d’intervention de ceux qu’ils ont mandatés au pouvoir.
Que de déceptions à ce niveau. Ensuite, il est important pour l’équipe aux commandes  de clarifier les rouages de son fonctionnement à la mesure des défis et des dossiers de plus en plus complexes. Et justement, vu cette complexité, le mode opératoire doit être, comme pour un prospectus médical, défini dans le moindre détail. Le point d’arrivée étant d’asseoir définitivement les principes de gestion et de bonne gouvernance?
Le chantier promet entre autres de fixer des règles  pour la clarification des attributions ou des relations entre exécutif et législatif. C’est-à-dire tout ce qui a fait défaut jusque-là avec les derniers gouvernements.
C’est connu, une loi aussi ambitieuse soit-elle ne fait pas une réforme. Il y a un pas à franchir, avant de considérer qu’une page est tournée avec ce projet de loi organique.
Il faudrait au préalable que le gouvernement remplisse sa part du contrat: l’application. Le doute est permis, surtout que des instruments juridiques existent déjà pour arriver au même résultat!

Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc