×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Remerciements

Par L'Economiste| Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

Certaines wilayas, l'Ordre des vétérinaires et quelques-unes des toutes jeunes associations régionales de consommateurs ont pris l'initiative de se mettre au service du public à l'occasion de l'Aïd. Des vétérinaires ont accepté que soient diffusés leurs numéros de téléphone, y compris les GSM, pour être facilement joignables par ceux qui auraient des doutes sur la qualité de leur mouton. On le sait parfaitement, la fête du mouton est un moment de haut risque sanitaire. Par la force des choses, les circuits commerciaux sont raccourcis et trop directs pour être surveillés par les vétérinaires. Les pratiques d'abattage, confiées à des amateurs, sont souvent plus qu'approximatives et en tout cas ne permettent pas de repérer les animaux malades, comme le feraient les vrais bouchers.Mettre à la disposition du public des numéros de téléphone où des professionnels répondront aux questions est une initiative qui mérite d'être soulignée, car elle est essentielle à plusieurs titres. D'abord, certaines de ces initiatives sont autonomes et spontanées. Nulle autorité supérieure n'oblige ces professionnels à mettre leurs compétences au service de leurs concitoyens. Ils le font de manière gratuite, désintéressée et sachant bien qu'ils seront dérangés dans leur propre célébration de la fête, avec leur famille. Ensuite, ces initiatives vont directement lutter contre les risques sanitaires que les familles prennent. En mettant en quelque sorte, leur savoir en accès libre, ces professionnels participent directement à la sécurité sanitaire de leurs concitoyens.Enfin et plus philosophiquement, ces initiatives sont la manifestation évidente, immédiate et opérationnelle de la solidarité nationale.Pour ces trois raisons, il faut que les vétérinaires participant à ces opérations et qui sont le plus souvent des fonctionnaires, en soient publiquement remerciés.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc