×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Protection

Par L'Economiste| Edition N°:2376 Le 05/10/2006 | Partager

La CNSS se rend parfaitement compte qu’elle est déjà en pole position dans la construction de la couverture sociale liée au salariat. Elle en deviendra la colonne vertébrale au fur et à mesure que le système montera en puissance. Et ce sera la part la plus riche, la plus porteuse du système de protection sociale du Maroc. Dans quelques années, au moins un tiers du système social de ce pays passera par elle, et passera donc entre les mains de ses collaborateurs. Sa gestion devra être particulièrement performante et fiable, sinon elle coulerait toute la stratégie sur laquelle le Maroc est en train de se construire (ou de se reconstruire, si l’on veut). Or la Caisse traîne encore avec elle de terribles boulets. La plupart sont bien mérités, d’autres pas du tout: il n’empêche qu’il faut tout traiter en même temps, le dû et l’indû, car nous sommes dans un monde où l’image compte au moins autant que la réalité. Ce qui n’est pas facile car, précisément, les représentations mentales ne sont pas toujours à niveau. Il arrive souvent que l’on pense un problème d’aujourd’hui avec des images d’hier. C’est typiquement ce qui va arriver à la Caisse, mais elle devra pourtant faire face sans reculer. L’idée de la déclaration du patrimoine, qui a échoué partout ailleurs au Maroc, va être ressentie comme une mesure inquisitoriale à l’intérieur et comme une punition collective bien méritée, à l’extérieur. Erreur! Double erreur!A l’intérieur, cette déclaration est une protection: elle prouvera à chacun que ses collègues sont fiables et que l’on peut s’appuyer sur eux en confiance. C’est primordial pour les économies de gestion, pour l’esprit d’entreprise…A l’extérieur, cette déclaration fera savoir à tous qu’on ne joue pas avec les règles de la couverture sociale. C’est la crédibilité de la construction sociale qui va se jouer là.Nous ne sommes là ni dans l’inquisition, ni dans la punition, mais bel et bien dans la protection intelligente.Nadia SALAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc