×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Merci!

Par L'Economiste| Edition N°:1704 Le 13/02/2004 | Partager

Vous aviez beau suivre d'un air désintéressé la CAN 2004, elle a fini par venir jusqu'à vous. Depuis quatre jours, la compétition africaine a quitté le petit écran pour pointer son nez un peu partout. Et quel nez? Un de ceux qui réveillent une fibre nationaliste chez des millions de Marocains, qui en jettent autant dans la rue et qui nous font presque oublier qu'il y a une vie après le foot. En tout cas, il faut remonter loin, très loin, pour retrouver l'extraordinaire ambiance du mercredi. Mais que s'est-il donc passé ce soir-là pour que les gens sortent en pyjama et que les barrières sociales s'affranchissent dans un esprit de communion? Une première lecture serait de se rabattre sur la popularité d'un sport qui rallie les foules. Si l'on retient cette explication, alors il y a quelque part des raisons de s'inquiéter. Le foot fait recettes mais pas les questions, pourtant d'intérêt national, débattues au Parlement.Non, les explications sportives ne sauraient suffire à elles seules. Car derrière, c'est la question du résultat qui est soulevée en filigrane, et avec elle, celle du courage de choisir et de décider. C'est sans doute dans le foot que ce courage est le plus exacerbé. L'enjeu n'est pas mince: nous avons là un observatoire, à l'état pur, d'un travail qui a fini par payer. Et puisque cela marche, si nous pouvions tirer les enseignements qu'il faut pour la conduite des affaires politiques, ou des affaires tout court, ce serait l'idéal. Si morale il y a, c'est celle de l'art et la manière d'être compétitif. D'ores et déjà, quelques ingrédients semblent avoir été identifiés. Ils ont pour nom sélection au mérite, motivation, esprit d'équipe et surtout la rage de… vaincre.Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc