×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Médias et terrorisme

Par L'Economiste| Edition N°:1906 Le 30/11/2004 | Partager

Si beaucoup a été dit, il n’en demeure pas moins que le sujet mérite souvent que l’on s’y attarde. Les questionnements sont universels. Comment les médias peuvent-ils traiter le thème du terrorisme en toute objectivité sans être accusés de faire son apologie? Comment les gouvernements peuvent-ils traquer les mouvements extrémistes sans nuire à la liberté d’expression? Sur ce sujet, le verre n’est certes pas à moitié vide ou à moitié plein. Partant de ces interrogations, la tenue hier à Rabat d’une conférence organisée par l’ambassade d’Allemagne s’avère donc salutaire. Si des dépassements ont été enregistrés dans les jours qui ont suivi les attentats du 16 mai, force est de constater que le débat s’est aujourd’hui dépassionné. Si bien qu’on peut considérer que Nabil Benabdallah est sincère lorsqu’il affirme que “la lutte contre le terrorisme ne doit pas limiter le champ de la liberté d’expression”. En tant qu’ex-patron de presse, il sait pertinemment qu’il n’y a pas plus désagréable pour un journaliste que cette impression d’inachevé lorsqu’on ignore la ligne rouge à ne pas dépasser. La période de flottement consécutive aux attentats a pu conduire à quelques dérives dans le cadre de ce qui est communément aujourd’hui appelé la lutte contre le terrorisme. Mais une partie des médias doit faire son mea-culpa. Beaucoup sont tombés facilement dans l’américanisme primaire pour justifier l’injustifiable: le recours à la violence. Cette forme d’aveuglement, pour ne pas dire d’autisme, nuit évidemment à l’image idyllique que l’on peut se faire de la presse, à savoir une institution indépendante dont le souci premier est certes d’informer, mais en toute objectivité. Et surtout sans qu’il y ait convergence d’idées avec les thèses terroristes. Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc