×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Manu pulite

Par L'Economiste| Edition N°:2360 Le 13/09/2006 | Partager

Tanger veut en finir avec sa réputation de repère rêvé pour narcotrafiquants vivant dans l’impunité. L’arrestation d’un nouveau baron et surtout de ses protections à la police et à la gendarmerie notamment est un exemple édifiant de cette nouvelle sévérité. Elle montre qu’une opération manu pulite est bel et bien enclenchée et qu’elle cible en particulier les collusions entre policiers et trafiquants. Si l’on précise que l’une des personnes arrêtées n’est autre que l’ancien préfet de police de la ville et responsable de la sécurité des palais royaux, l’on conviendra que la volonté de changement est réelle. Le fait que le Souverain en personne ait donné ses consignes dans ce dossier, est un signal politique très fort. Ces rebondissements battent en brèche l’idée selon laquelle il y aurait des zones de non-droit, où des intouchables profiteraient de leur statut, de leurs pouvoirs pour bénéficier de prébendes orientées. L’argent sale des narcotrafiquants a suffisamment terni la région du Nord, Tanger en particulier. La ville a pendant longtemps été le fief de trafics en tout genre. Et si les auteurs étaient souvent en cavale c’est qu’ils bénéficiaient de protections policières. Ce schéma est à la limite classique qu’il s’agisse du Cartel de Medelin, des trafiquants d’opium afghans ou du hachisch marocain. Au-delà du fait d’être spectaculaire, la multiplication de ce genre d’arrestations a le mérite de recadrer les priorités. Le Nord a aujourd’hui d’autres atouts à faire valoir. Ces atouts ce sont Tanger-Med, le tourisme, l’investissement, l’offshoring et non Erramach ou «chrif ben Louidane» et leurs acolytes. Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc