×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    L'Edito

    L'éditorial

    Par L'Economiste| Edition N°:446 Le 18/02/1999 | Partager

    Au fur et à mesure que le premier round de l'ouverture des frontières approche, les protestations, au lieu d'augmenter, diminuent. Ceci peut étonner le grand public, mais pas les professionnels, et ne doit surtout pas surprendre les hommes politiques.
    En effet, un changement de mentalité se produit. Il faut impérativement le soutenir, car il y va de la croissance du Maroc et de la réduction du chômage.
    Ce qui est en train de se passer est tout simple: les patrons les plus modernes, petits ou grands, sont en train de se dire: "De toute façon, on va vers l'ouverture, alors, pendant que mes amis et concurrents du secteur rouspètent, moi je me prépare". Automatiquement, le niveau de protestations et de bruits baisse. Mais en même temps, des entreprises reprennent en main leur propre destin. Or, quand ce phénomène commence, la vitesse est un facteur plus important que l'argent, car la reconquête de compétitivité se calcule en délai.

    Tout le monde sait, pour l'avoir expérimenté sur le terrain depuis le programme d'ajustement structurel de 1983, que le meilleur aiguillon du dynamisme entrepreneurial c'est la suppression des protections et des rentes de situation.
    Il est donc temps, à la veille du premier désarmement, de se reposer froidement la question: le calendrier n'est-il pas trop long? Est-ce que le Maroc a vraiment intérêt à ce que ses meilleures entreprises soient incitées à s'aligner sur les dernières de la classe?

    Nadia SALAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc