×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:418 Le 08/01/1999 | Partager

Depuis quelques temps, le public marocain lit et entend des discours assez surprenants.
Ainsi, si les grèves se multiplient, c'est à cause de la guerre des syndicats. Si les textes tardent à être adoptés, c'est à cause du Parlement qui ne travaille pas avec la diligence requise. Si le patronat tire la sonnette d'alarme, c'est à cause de son hostilité au gouvernement d'alternance. Si la presse parle de tout cela, c'est à cause de ses mauvaises intentions.
Auditeurs et lecteurs s'en amusent, mais ils devraient être plus vigilants, car ce discours est dangereux: même s'il n'y parvient pas, il cherche à voiler la réalité.
Lorsque la démarche consistant à rejeter la responsabilité sur les autres est adoptée, cela signifie qu'il y a une perte de maîtrise des événements.

La réalité reste claire: les grèves, surtout celles des syndicats proches du gouvernement, montrent la déception qui grandit; le retard parlementaire montre les dissonances au sein de la majorité.
Et la presse rapportant tout cela ne fait que son travail.
Il appartient à l'équipe actuelle de convaincre. La multiplication des contestations montre que plus le temps passe, plus le hiatus s'agrandit entre l'offre gouvernementale et la demande de la population.
Il faut admettre une fois pour toutes que l'arrivée du gouvernement actuel ne signifie pas "la fin de l'Histoire" pour le Maroc.o

Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc