×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

L'éditorial

Par L'Economiste| Edition N°:17 Le 20/02/1992 | Partager

LES grandes villes ont été le terrain de rumeurs au cours de ces derniers jours ou semaines.
La plus développée dans les milieux économiques a pris pour cible le personnel de Wafabank et a donné naissance à des "sous-rumeurs" qui ont atteint les milieux médicaux et hospitaliers, affirmant que des femmes se présentent en grand nombre pour faire enlever leur stérilet.
Une autre rumeur a atteint le personnel espagnol travaillant à El Jadida racontant que celui-ci était à l'origine d'une diffusion du SIDA.
Une rumeur avait frappé la fonction publique en Janvier narrant que les banques conservaient les salaires des fonctionnaires.

C'est l'existence des rumeurs, en elle-même, qui est intéressante et non les faits évidemment fantaisistes qu'elles content.
Les rumeurs au Maroc, comme ailleurs, rencontrent une attitude classique: l'ambiguïté. D'une part elles sont condamnées et méprisées et d'autre part elles sont colportées, et ce avec délice.
Au cours des dix dernières années, elles ont changé de nature: elles se sont de moins en moins ressenties comme un substitut à l'information et de plus en plus comme des façon d'enfreindre sans grand dommage, ni pour les particuliers, ni pour les institutions, quelques tabous sociaux comme le sexe, l'autorité, la santé,... Ce qui dénote très probablement une maturation de la société.
Cette évolution dépas-sionne l'observation et rend possible l'analyse des ressorts psychologiques et sociaux soutenant le phénomène.
Il n'est pas interdit de penser que l'analyse permettrait de découvrir des besoins objectifs, maintenant que les sciences sociales sont débarrassées des distorsions idéologiques.

L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc