×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Haut débit

Par L'Economiste| Edition N°:2416 Le 06/12/2006 | Partager

Le pragmatisme a finalement eu son mot à dire dans l’élection d’un nouveau président à la tête de la Fédération d’athlétisme. Unanimité sur le nouveau patron, Abdeslam Ahizoune, et pas de contestation sur le casting. On voit déjà les regards briller... d’impatience chez tous ceux qui rêvent d’une fédération jackpot. Le “haut débit” pour l’athlétisme façon Maroc Telecom. Un choix qui va aussi permettre de lever les crispations autour du président sortant. Mais on aurait tort d’attribuer les difficultés d’une discipline à la dérive à une soi-disant mainmise d’Aouzal. L’explication est bien facile mais le mal est plus profond.L’athlétisme est une vitrine pour toutes les notabilités. On y croise beaucoup d’opportunistes et de marchands d’esclaves. S’y mêlent aussi des soupçons d’affairisme, et tout récemment de dopage. Jusque-là, la tentation était de céder à des sirènes “courtermistes”. Comme par exemple de parier sur la médaille, tant qu’il y avait un ou deux champions pour sauver la mise. Histoire de redorer son blason. Mais l’on a fini par se rendre compte que l’arbre El Guerrouj cachait une forêt à l’état bien fragile. Tout le challenge d’Ahizoune est là. Mettre de l’ordre, identifier l’alchimie qui fait que de temps en temps le Maroc produit des champions. Asseoir une véritable politique, celle qui nous fera oublier la théorie des générations spontanées: El Guerrouj, Aouita, El Moutawakel, Bidouane... la structurer, l’“algorithmiser”. Comprendre pourquoi la matière première s’exile lorsque, au contraire, elle devrait faire les beaux jours de l’industrie athlétique locale. Mais, après tout, de quoi parle-t-on? Pour beaucoup de Marocains, l’athlétisme est synonyme de réussite sociale. Nous sommes donc au cœur des problématiques de développement. Mohamed Benabid

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc