×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Traite des êtres humains : Abdennabaoui réveille la justice

Par L'Economiste| Le 09/07/2018 - 07:11 | Partager
Traite des êtres humains : Abdennabaoui réveille la justice

Des victimes parfois poursuivies à tort, des enquêtes conduites sans toute la rigueur nécessaire… Ce sont des insuffisances notées dans les affaires judiciaires relatives à la traite des être humains. Pour éviter toue condamnation des victimes, le Procureur général du Roi, chef du Parquet, Mohamed Abdennabaoui, a émis une circulaire en appelant les procureurs généraux du Roi près les cours d'appel et aux procureurs du Roi près les tribunaux de première instance à une meilleure application des dispositions de la loi N° 27-14 relative à la lutte contre la traite des êtres humains. En effet, "certains parquets généraux engagent des procédures judiciaires contre certaines victimes pour adultère ou prostitution par exemple même si elles sont en réalité des victimes de la traite humaine", note la circulaire. Ainsi, certaines victimes citées dans les procès verbaux et dans les plaintes "ne sont pas prises en compte" et "toute l'attention est focalisée uniquement sur celles qui ont déposé plainte ou celles qui ont été identifiées lors de l'enquête", souligne le document.

Abdennabaoui appelle ainsi les procureurs généraux à "garder à l'esprit l'aspect relatif à la protection des victimes dès les premières étapes de l'enquête, et ce, en faisant preuve de davantage de rigueur en ce qui concerne la conduite des investigations judiciaires pour identifier l'ensemble des victimes connues d'une part et éviter d'enclencher la procédure judiciaire contre les victimes de la traite humaine qui commettent sous la contrainte de la menace des actes criminels".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc