×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Taounate: Reconversion de 9.400 ha de céréales en oliviers en 2020

Par L'Economiste| Le 21/02/2020 - 12:12 | Partager
Taounate : Reconversion de 9.400 ha de céréales en olivier en 2020

Une superficie totale de 9.400 ha de céréales sera convertie à la culture de l’olivier dans la province de Taounate, au titre de l’année actuelle, au profit de 4.000 agriculteurs, selon la direction provinciale d’agriculture (DPA).

Lancé dans le cadre de la mise en en œuvre du Plan ‘’Maroc Vert’’, ce programme de développement de la filière oléicole sera réalisé avec une enveloppe budgétaire de l’ordre de 100 millions de DH. Ces projets concernent, entre autres, les communes de Ain Aicha, avec la plantation de 770 ha, Ouled Jemaa (460 ha), Ain Gdah (600ha), Msassa (350 ha), Ras el Oued et Ain Maatouf (590 ha), Sidi Mhamd Belhcen (600 ha), Ouled Daoud (240 ha), Bouchabel (1.270 ha) et Moulay Bouchta (1.070 ha). Ils bénéficient également aux communes de Sidi El Abed et Jbabra, avec la plantation respectivement de 800 et 1.200 ha.

Selon la DPA, la stratégie du Plan Maroc Vert (PMV) a accordé une importance ‘’primordiale’’ à la filière oléicole, qui a tiré profit de nombreux programmes et projets, dont le programme du Millenium Challenge Account (MCA), l’agriculture solidaire et le soutien des investissements dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA).

La culture des olives dans la province de Taounate couvre une superficie totale d'environ 150.000 ha, dont 70% sont concentrés dans les cercles de Ghafssai et Taounate. La filière oléicole de la province génère une production annuelle de plus de 200.000 tonnes, soit une productivité de 12 quintaux/ha dans les zones Bour et 30 quintaux/ha dans les zones irriguées.

L’olivier joue un rôle important dans le développement de la région en tant que source de création d’emplois et de revenus.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc