×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Sûretés mobilières: Le registre national électronique attendu en 2020

    Par L'Economiste| Le 20/11/2019 - 15:34 | Partager
    Sûretés mobilières: Le registre national électronique attendu en 2020

    Le Registre national électronique des sûretés mobilières (RNSM) est attendu au printemps 2020. L’annonce a été faite mercredi à Casablanca, lors d’un atelier sous le thème "Registre national électronique des sûretés mobilières: réforme législative et transformation numérique", tenu à l’initiative du ministère de la Justice et celui des Finances ainsi que du Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) et de la société financière internationale (IFC).

    Selon les précisions du département de la Justice, le RNSM assure cinq principales fonctions à savoir, "informer les tiers de l’existence d’une sûreté", "déterminer le rang des créanciers de façon plus efficace", "permettre l’opposabilité du nantissement aux tiers", "aviser les autres créanciers pour défendre leurs droits en cas de réalisation de sûreté" et "assurer des données statistiques facilitant l’évaluation et la prise de décisions par les instances publiques".

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc