×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Flash

RAM: La CDT fustige le management

Par L'Economiste| Le 03/04/2020 - 12:46 | Partager
RAM: La CDT fustige le management

Après la sortie de l'UMT pour demander le déblocage d'un fonds spécial pour sauver Royal Air Maroc, c'est au tour de la CDT de faire valoir une position assez critique. La Confédération démocratique du Travail dénonce les décisions unilatérales des " responsables".

En ces temps de crise, "nos responsables se sont illustrés par leurs tâtonnements, leurs décisions unilatérales et controversées et ce, dans l'opacité totale et le manque de concertation avec les partenaires sociaux", dénonce la centrale syndicale. Pour le cas de RAM, la CDT précise: "Royal Air Maroc, compagnie nationale, structurée, d'envergure et de renommée internationales, est devenue abruptement fragile, vulnérable et incapable d'assurer la paie de son personnel après quelques semaines de crise et ce, malgré les recommandations du comité Covid-19 de maintenir intact le paiement des salaires...

C'est un constat ahurissant qui sème le doute et la révolte et nous interpelle sur la gestion de ce bien national!". Le Bureau syndical CDT/RAM va plus loin et interroge le management de la compagnie nationale: "La masse salariale doit elle être le seul levier sur lequel on s'adosse pour justifier nos déboires et notre manque de rigueur?" Et à la CDT d'ajouter: "Pourquoi ne dispose-t-on pas de fonds de réserve à la hauteur de notre compagnie et de ses aspirations à se hisser au rang des meilleures compagnies africaines?"

Il est important de "rappeler au management de la compagnie qu'il est temps qu'il fasse son autocritique et qu'il révise ses stratégies en matière de contrats, d'octroi des marchés, de sous-traitance, de missions, de nominations, de promotion et de tous projets dont les incidences financières ruineraient la trésorerie sans utilité aucune pour le développement de la compagnie".

A.R.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc