×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Pas de remise en liberté pour Tariq Ramadan

    Par L'Economiste| Le 08/05/2018 - 16:01 | Partager
    Pas de remise en liberté pour Tariq Ramadan

    Inculpé et incarcéré pour viols en France, Tariq Ramadan a vu sa demande de remise en liberté rejetée. "Nous avons été notifiés aujourd’hui et j’ai immédiatement interjeté appel", a expliqué son avocat Emmanuel Marsigny, dénonçant une décision "invraisemblable" du juge des libertés et de la détention (JLD).

    Âgé de 55 ans, atteint d’une sclérose en plaques, Ramadan est incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février dernier à Paris pour viol et viol sur personne vulnérable. À rappeler qu’une expertise médicale avait révélé en avril dernier que le traitement médical auquel est soumis l’islamologue et professeur "n’est pas incompatible" avec sa détention provisoire.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc