×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Partis politiques : Le PJD concentre près du tiers des ressources financières

    Par L'Economiste| Le 30/04/2019 - 10:16 | Partager
    Partis politiques : Le PJD concentre près du tiers des ressources financières

    Le PJD dispose de plus de ressources financières que ses adversaires politiques. C’est en tout cas ce qui ressort du rapport de la Cour des comptes sur les finances des partis politiques relatives à l’année 2017. Le parti arrivé en tête lors des dernières élections législatives a concentré 32% des ressources des formations politiques, selon les données de la Cour des comptes.

    En 2017, le montant total des finances des formations politiques a atteint 128,04 millions de DH, loin des 367,64 millions de DH en 2016 et 375,46 millions de DH en 2015. Dans le détail, le PJD s’accapare près du tiers des finances contre 19% pour le RNI, 12% pour le PAM et 12% pour l’Istiqlal. La part de l’USFP atteint 8%. Sept partis (PJD, RNI, PAM, PI, USFP, MP et PPS) ont bénéficié de 88,50% du total des ressources

    Pour les dépenses, elles se sont élevées à 138,43 millions de DH, contre 417,99 millions en 2016 et 372,92 millions en 2015. Sur ce point aussi, le PJD concentre 31% des dépenses contre 18% pour le RNI, 14% pour l’Istiqlal et 11% pour le PAM. À noter que sept partis sur 34 ont réalisé à eux seuls, 88,28% du total des dépenses.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc