×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Nucléaire iranien : L'appel de Paris, Berlin et Londres

    Par L'Economiste| Le 14/07/2019 - 22:35 | Partager
    Nucléaire iranien : L

    La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont appelé, dimanche, dans un communiqué conjoint sur l'accord sur le nucléaire iranien, à "arrêter l’escalade des tensions et à reprendre le dialogue", faisant ainsi référence à la montée des tensions entre Téhéran et Washington. L'Iran a annoncé qu'il a entamé l'enrichissement de l'uranium à un niveau prohibé par l'accord, en réponse aux nouvelles sanctions américaines. Dimanche, Paris, Londres et Berlin se sont dits préoccupés par "le risque que le JCPoA [l’accord de 2015 limitant le programme nucléaire iranien] ne se défasse, sous la pression des sanctions imposées par les Etats-Unis et à la suite de la décision de l’Iran de ne plus appliquer plusieurs des dispositions centrales de l’accord". Les trois capitales, membres de l'accord de 2015, se disent aussi préoccupées par les tensions dans le Golfe et la détérioration de la sécurité dans la région. 

    La présidence iranienne a réagi dimanche, promettant de "répondre à chaque action prise par l'autre partie", les Etats-Unis.  "S'ils diminuent leurs engagements dans l'accord, nous les diminuerons aussi. S'ils respectent pleinement leurs engagements, nous ferons de même", a fait savoir le président iranien Hassan Rohani dimanche, selon le site du gouvernement iranien.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc