×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Nissan: nomination du DG de Renault

    Par L'Economiste| Le 17/05/2019 - 11:57 | Partager
    Nissan: nomination du DG de Renault

    Nissan a approuvé l'entrée du DG de Renault à son conseil d'administration, dans le cadre d'un large remaniement décidé par la firme japonaise minée par l'affaire Ghosn. Thierry Bolloré, patron du constructeur français, fera ainsi partie d'un conseil restructuré et élargi à 11 membres, dont sept issus de l'extérieur du groupe. Cette nouvelle structure sera entérinée par une assemblée générale de Nissan prévue fin juin sous la présidence de son patron Hiroto Saikawa, a indiqué, aujourd'hui, le constructeur automobile.

    Outre Bolloré, le CA compte le président du conseil d'administration du groupe français, Jean-Dominique Senard, dont la nomination a déjà été approuvée début avril par une AG extraordinaire. La nomination de Bolloré n'était pas gagnée d'avance, étant donné qu'il a longtemps affiché son soutien à l'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, arrêté le 19 novembre à Tokyo pour une affaire de malversations financières

    Dans un souci de transparence, le futur CA sera composé de 7 administrateurs externes, soit presque le double de leur nombre sous le mandat de Ghosn. Deux anciens de Renault, Jean-Baptiste Duzan et Bernard Rey, qui siégeaient de manière indépendante, partent du CA, alors que Bernard Delmas, président de Nihon Michelin Tire et Andrew House, président de Sony Interactive Entertainment, y font leur entrée.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc