×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Masques, gels hydro-alcooliques, respirateurs : MHE fait le point

Par L'Economiste| Le 12/05/2020 - 11:46 | Partager
 Masques, gels hydro-alcooliques, respirateurs : MHE fait le point

Avec une production journalière de 10 millions de masques en tissu non tissé dans près de 23 usines, les besoins du marché national sont couverts et notre pays peut désormais exporter les masques vers l’Europe. L’affirmation est de Moualy Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie, hier lundi, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants.

"Depuis dimanche, le Royaume a décidé d’exporter une partie de ces masques à l’étranger, après avoir atteint l’autosuffisance", précise MHE notant que son département a préparé "un stock stratégique de 50 millions de masques en tissu pour l’après-confinement". S’agissant des masques en tissu lavable et réutilisable, le Maroc devrait lancer leur exportation qu’une fois un stock de sécurité de l’ordre de 15 millions d’unités atteint. Encore faut-il noter que l’export de ce type de masques est limité à 50% de la production nationale. Pour l’heure, 54 entreprises et coopératives chargées de cette production fabriquent deux millions d’unités par jour. "Ceci étant, l’exportation des masques devrait être suspendue en cas de besoins en approvisionnement du marché national après la levée du confinement", indique le ministre de l’Industrie.

Outre les masques, le Maroc peut également exporter d’autres équipements médicaux, dont les visières, blouses et sur-blouses,… produits en quantités abondantes. Pour ce qui est du gel hydroalcoolique, "l’usine marocaine de production d’éthanol a été reconstruite en une semaine, un record". L’entreprise a pu assurer au Maroc l’autosuffisance en matière d’éthanol, un produit essentiel pour la fabrication de désinfectants. Ainsi, plus de 24.000 litres de gel antiseptique sont produits au quotidien. Sur un autre registre, le département de MHE continue d’encourager l’innovation. En ce sens, "le programme “Imtiaz” a vu la réussite de 34 projets innovants, alors que le soutien aux moyennes entreprises a totalisé 10 millions de DH et aux petites entreprises un million et demi de DH", rappelle le ministre ajoutant que "17 certificats d’innovation internationaux ont été obtenus jusqu’à aujourd’hui".

En ce qui concerne les respirateurs, les "open sources" (1erniveau) sont produits au Maroc. "Désormais, nos ingénieurs et médecins développent des respirateurs d’un haut niveau qui sont utilisés notamment dans l’incubation", rassure MHE. Signalons qu’afin de garantir une activité industrielle en toute sécurité, son ministère, en partenariat avec les départements de l’Intérieur, de la Santé et de l’Emploi, a mené un examen approfondi sur près de 1.590 entreprises, notamment sur les mesures barrières à la propagation du virus, la propreté des lieux, la disponibilité des matériaux de désinfection, l’aération des locaux…

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc