×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Liberté de la presse : Le Maroc tacle Freedom House

    Par L'Economiste| Le 07/11/2018 - 10:02 | Partager
    Liberté de la presse : Le Maroc tacle Freedom House

    Le rapport de Freedom House sur la liberté du numérique ne passe pas aux yeux du Maroc. Le ministère de la Culture et de la Communication a critiqué l’organisme pour avoir "fait fi des indicateurs positifs du Royaume en matière de liberté de la presse". L’ONG classe le Maroc 2e dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), une zone où les pays sont globalement mal classés. Il estime que le pays figure parmi les États "partiellement libres en matière de liberté du numérique". Mais pour le ministère, les données concernant le Royaume sont "imprécises et dépourvues d’objectivité".

    En matière d’indicateur de liberté, le département de Laaraj affirme que ce processus s’est renforcé avec l’adoption du Code de la presse et de l’édition en trois composantes, à savoir la loi relative à la presse et à l’édition, la loi afférente au statut des journalistes professionnels et celle portant création du Conseil national de la presse. Pour les sites électroniques portant le nom de domaine.ma, le ministère précise que leur nombre est passé de 73 en 2016 à 129 en 2017. Le nombre de journalistes de la presse électronique, a quant à lui, a atteint 349 en 2017 contre 98 en 2015.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc