×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Les financements extérieurs en repli

    Par L'Economiste| Le 21/11/2019 - 11:51 | Partager
    Les financements extérieurs en repli

    Le montant global mobilisé dans le cadre des opérations de financement extérieur, à savoir les dons, les prêts concessionnels et les prêts, s’est établi à près de 4,05 milliards de DH en 2018, en repli par rapport à 2017, selon les données de la direction du Budget. Cette situation s’explique d’une part, par la clôture du Cadre de partenariat-pays 2014-2017 conclu avec la Banque Mondiale, et d’autre part, par l’arrivée à terme de l’Initiative des Pays du Conseil de Coopération du Golfe (IPCCG), explique la Direction.

    Le montant total des dons s’est élevé à plus de 1,6 milliard DH, soit un peu plus de 40% de l’enveloppe mobilisée. En 2018, la part du financement mobilisé selon la procédure de l’appui budgétaire a constitué plus de 90% du montant total de l’enveloppe.

    S’agissant de la structure de l’enveloppe mobilisée selon les créanciers, aucun nouvel engagement n’a été enregistré auprès de la Banque Mondiale, principal bailleur de fonds du Maroc, le Cadre de partenariat stratégique 2014-2017 étant arrivé à son terme. Concernant le taux de décaissements réalisés en 2018, le rapport montre que les tirages effectués en 2018 se sont élevés à près de 7,45 milliards de DH, en nette régression par rapport à ceux enregistrés en 2017 (13,90 milliards de DH).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc