Flash

Le CESE appelle à proposer une "offre crédible" aux jeunes

Par L'Economiste| Le 09/08/2018 - 15:52 | Partager
Le CESE appelle à proposer une "offre crédible" aux jeunes

La jeunesse marocaine semble déboussolée. Entre un taux de chômage élevé, des offres de formation inadéquates avec les besoins du marché du travail et l’absence de réelles perspectives, elle se retrouve quasiment délaissée. Dans un nouveau rapport, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dresse d’ailleurs un tableau sombre de la situation de cette catégorie. Pour l’instance, la jeunesse marocaine "développe un sentiment de défiance vis-à-vis de la société, avec des impacts négatifs sur leurs comportements et sur la cohésion sociale". Afin de changer la donne, le CESE a proposé une "nouvelle initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine" pour tenter d’apporter des réponses "aux attentes légitimes des jeunes d’une vie digne et de participation active à la dynamique de développement".

Dans ce document, le CESE a en effet appelé à restaurer la confiance de la jeunesse, en proposant notamment une offre "crédible" pour leur avenir. La société "doit s’adapter à cette nouvelle réalité", a souligné le CESE, estimant qu’il est "primordial de tenir compte de ce contexte nouveau, en proposant une offre en phase avec cette nouvelle génération de jeunes". L’instance appelle aussi à redonner aux jeunes la confiance en la famille, en l’école et aux institutions représentatives.

Selon les derniers chiffres sur l’emploi, 23,1% des Marocains âgés de 15 à 24 ans sont au chômage. Ce taux monte à 40,5% en ville, soit un niveau 4 fois plus élevé que la moyenne nationale. À cela s’ajoute un réservoir inquiétant de NEET (ni à l’école, ni en formation, ni au travail). Cette catégorie représente 29,3% des 15-24 ans.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc