×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Finances publiques : Le déficit du Trésor s’accentue à fin mars

    Par L'Economiste| Le 07/05/2018 - 17:52 | Partager
    Finances publiques : Le déficit du Trésor s’accentue à fin mars

    Le déficit du Trésor poursuit sa hausse. Sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises à fin mars, la situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 6,3 milliards de DH, contre 5,5 milliards de DH un an auparavant (+800 millions de DH). Le Trésor affiche pourtant un solde ordinaire positif sur la base de l’exécution de la Loi de finances. En effet, les dépenses ordinaires se sont chiffrées à 55 milliards de DH, en baisse de 0,9%, alors que les recettes ordinaires ont atteint 59,2 milliards (-2,6%), ce qui permet de dégager un solde positif de 4,2 milliards contre 5,2 milliards un an auparavant.

    À fin mars, les dépenses émises au titre du budget général ont été de 79,7 milliards de DH, soit une baisse de 9,7% en glissement annuel. Ce repli s’explique par la baisse de 36,2% des charges de la dette budgétisée, de 11,5% des dépenses d’investissement et la hausse de 0,6% des dépenses de fonctionnement. Ces dernières ont atteint 49,3 milliards de DH, dont 27,5 milliards ont concerné les traitements et salaires (+2,7%).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc