×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Fièvre aphteuse : L’ONSSA sonne la riposte

    Par L'Economiste| Le 09/05/2019 - 13:32 | Partager
    Fièvre aphteuse : L’ONSSA sonne la riposte

    L’ONSSA poursuit la campagne de vaccination du cheptel pour éviter les cas de fièvre aphteuse et leur propagation. Après les bovins, la campagne sera étendue aux ovins et caprins afin d’éliminer la nouvelle souche virale apparue en janvier dernier. "Des actions seront étendues aux ovins et caprins et mises en œuvre à partir de juin prochain, dès réception du vaccin adapté à cette nouvelle souche virale", indique ainsi l’Office, ajoutant que des vaccinations de rappel seront aussi réalisées pour les bovins.

    À ce stade, des l’état sanitaire du cheptel national des bovins, ovins et caprins, ne semble pas inquiétant. Mais les investigations réalisées récemment sur le terrain par les services vétérinaires de l’ONSSA ont permis de constater des cas de boiterie chez les ovins et caprins adultes "sans gravité sur leur état sanitaire" et des mortalités principalement chez les naissances d’ovins et de caprins de moins d’un mois d’âge. Les régions concernées sont principalement Fès-Meknès, l’Oriental et Rabat-Salé-Kénitra, précise l’ONSSA.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc