×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Fès-Meknès/ CNSS: Les promoteurs immobiliers appelés à la régularité

Par L'Economiste| Le 25/07/2020 - 12:26 | Partager
Fès-Meknès/ CNSS: Les promoteurs immobiliers appelés à la régularité

«Les promoteurs immobiliers et entrepreneurs sont appelés à verser leurs cotisations sociales et protéger leurs ouvriers... Le Covid19 a montré la vulnérabilité de cette tranche de la population qu'il faut absolument appuyer». Les propos sont de Aziz El Fertahi, président de la CGEM Meknès-Ifrane, vendredi, lors d'une rencontre avec la ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Nouzha Bouchareb. Pour El Fertahi, la réussite du secteur immobilier passera par la régularité, la lutte contre l'informel et le respect des normes de qualité, y compris pour le vecteur du social. Pour ce dernier volet, «l'on peut faire un bon produit pour les logements sociaux, car le métrage reste proportionnellement réduit», souligne le président de la CGEM Meknès-Ifrane.

Sur un autre registre, ce dernier appelle au respect des institutions de gouvernance notamment les autorités locales, l'agence urbaine et le CRI. Toutefois, dit-il, l'octroi des autorisations, et notamment le permis d'habiter, ne devrait pas être un outil de pression politique dans les mains des collectivités territoriales (communes, mairies...). Les temps étant durs, il faut opter pour la simplification des procédures et la bonne gestion des deniers publics. «À ce titre, l'aménagement du SIAM en dur ne devrait pas tarder. Car, d'importants investissements ont été consentis dans le montage et le démontage du salon de Meknès durant les 15 dernières années... Alors que la ville aurait tout à gagner si elle avait un parc d'exposition dédié aux salons et foires nationaux et internationaux», renchérit le président de l'union patronale.

De son côté, Bouchareb, venue échanger avec les représentants des organisations professionnelles des secteurs de l’habitat et de l’urbanisme de la région autour du redémarrage post-covid19 “progressif” et “sécurisé” des chantiers et des programmes, a noté que son département mobilise plus de 3 milliards de DH pour appuyer les programmes sociaux et de développement au niveau de Fès-Meknès. Son ministère financera ainsi la lutte contre l’habitat insalubre, la mise à niveau urbaine et la valorisation des anciennes médinas. «L’ensemble des programmes ont redémarré dans la région de manière progressive et sécurisée grâce à l’appui de l’autorité locale», a souligné la ministre.

Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc