×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Fès: Les autorités en guerre contre les cafés-chicha

    Par L'Economiste| Le 16/09/2018 - 15:44 | Partager
    Fès: Les autorités en guerre contre les cafés-chicha

    Coup de filet, saisie de narguilé, contrôles d'identité...les autorités de la ville de Fès sont en guerre contre les cafés-chicha. Dans un communiqué, la préfecture de police affirme avoir procédé à la fermeture de 8 cafés et 4 clubs proposant sur leurs cartes du narguilé. Outre la saisie de plusieurs narguilés, la préfecture précise que lors des descentes, l'on a retrouvé une serveuse qui offrait des psychotropes aux clients. Cette dernière est poursuivie en état d'incarcération.

    Rappelons que ces cafés ont poussé comme des champignons un peu partout en ville nouvelle comme en médina. Ces commerces sont devenus source de plusieurs maux (conflits de voisinage, débauche, drogue…). Pour les responsables de la ville, le narguilé a des effets dévastateurs sur la santé et le vote de la fermeture de ces cafés avait fait l’unanimité lors d’une session du conseil. Le mot d’ordre était d’intervenir fermement pour réprimer toute violation des lois relatives à la moralité publique. Dès lors, les autorités locales avaient saisi également le matériel de plusieurs cafés. Elles ont procédé aussi à la promulgation de décisions interdisant la consommation du narguilé, afin de lutter contre la propagation de ce phénomène.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc