Flash

Faux médicaments : Ce que perd l’Afrique de l’Ouest

Par L'Economiste| Le 25/02/2018 - 15:20 | Partager
Faux médicaments : Ce que perd l’Afrique de l’Ouest

Les faux médicaments constituent le plus gros marché noir du monde, ont alerté samedi les professionnels de la santé lors des 2e Assises nationales du médicament et des produits de santé tenues à Skhirat. En effet, les pertes annuelles pour l'Afrique de l'Ouest s’élèvent à 400 millions de dollars à cause des faux antipaludéens, ont précisé les experts durant cet événement.

Dans le détail, l'arnaque concerne les médicaments et les vaccins humains et vétérinaires, les dispositifs médicaux (prothèses, valves cardiaques..), les diplômes et ordonnances falsifiés ou encore les alternatives thérapeutiques. Ainsi, les experts appellent les pays à "surveiller l'application de la réglementation et à disposer d'un service national efficace d'inspection des pharmacies". L'accent doit également être mis sur la baisse des prix des médicaments "sans altération de la qualité et sans mise en péril de la recherche", ont-ils également souligné.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc