×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Exclusif/Fès: Des ingénieurs PSA formés à l’UEMF

    Par L'Economiste| Le 21/12/2018 - 11:38 | Partager
    Exclusif/Fès: Des ingénieurs PSA formés à l’UEMF

    L’Université Euromed de Fès (UEMF) formera des ingénieurs pour PSA. C’est ce qui ressort de la convention signée, hier, entre Moustapha Bousmina, président de l’UEMF, d’une part, et Dedier Marchet et Amine Zerrouk, respectivement vice-président d’Alten, et président d’Alten Delivery Maroc (ADC Maroc), d’autre part. En effet, l’accord de coopération spécifique couvre le domaine scientifique, technique et technologique. Il concerne également la formation, le cofinancement et le partage d’informations et d’expertises. Concrètement, la déclinaison de cette convention qui a pris la forme du « chantier Alten » est scindée en deux programmes.

    Le premier, « programme Boost », est destiné aux titulaires d’un Bac+5/M2 et qui prépare aux métiers d’ingénieur Test et Validation logiciel/système (SI & Embarqué), ingénieur calcul mécanique, ingénieur en développement de logiciel embarqué, ingénieur logistique, et ingénieur motoriste. Le deuxième programme, « Up-garde », est destiné aux titulaires d’un diplôme Bac+3 et préparant les candidats à intégrer les formations aux métiers précités ; puis sous sa forme de licence professionnelle « management des systèmes d’information & réseaux » destinée aux titulaires d’un diplôme Bac+2. Signalons que l’UEMF assure en totalité les formations objet de sa convention avec ADC Maroc, depuis le test d’orientation jusqu’à l’évaluation finale et l’attribution des diplômes.

    « Nous anticipons les besoins du groupe PSA à travers cette convention qui prévoit également la formation et la requalification de 53 ingénieurs », déclare Zerrouk. Selon lui, le groupe qu’il représente est en pleine croissance au Maroc et dans le monde, avec un effectif de plus 30.000 ingénieurs.

    Y.S.A

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc