×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Etat-ONEE : Où en est le contrat-programme ?

    Par L'Economiste| Le 25/05/2017 - 13:09 | Partager
    Etat-ONEE : Où en est le contrat-programme ?

    C’est la dernière année du contrat programme 2014-2017 entre l’État et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Le comité de pilotage s’est réuni mercredi, en présence du chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani, pour évaluer l’état d’avancement des différents engagements de chaque partie. Du côté de l’État, les différents engagements financiers semblent avoir été tenus. C’est en tout cas l’assurance d’El Othmani qui a indiqué que l’État a alloué 1,8 milliard de DH à l’office comme soutien forfaitaire sur le fuel, a augmenté les fonds propres de l’établissement de 2 milliards de DH et a procédé à la liquidation de 2,5 milliards au titre de la taxe sur la valeur ajoutée, inscrite comme prêt sur l’État.

    Pour sa part, l’ONEE a investi 29 milliards de DH. Il s’agit de 15,7 milliards dans le secteur de l’électricité où l’état d’avancement des chantiers atteint 68% et de 13,1 milliards dans l’eau (82%). En outre, l’office a gommé son déficit de 2013 (2,8 milliards) pour réaliser un bénéfice de 790 millions de DH en 2016. Sur cette période, sa capacité de financement a même doublé (4,2 milliards à 8,8 milliards).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc