×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Espionnage: Bourita rejette les accusations d’Amnesty

Par L'Economiste| Le 15/07/2020 - 18:34 | Partager
Espionnage: Bourita rejette les accusations d’Amnesty

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a réagi aux accusations d’espionnage portées par Amnesty International contre le Maroc. L’ONG avait en effet suspecté le Royaume d’avoir eu recours à un logiciel de l’entreprise israélienne de sécurité informatique NSO pour pirater les téléphones mobiles des citoyens marocains. Elle accuse le Maroc d'avoir espionné le journaliste Omar Radi. Une déclaration que réfute entièrement le ministre, mettant notamment l’accent sur un réel manque de preuves, de neutralité et d’objectivité de l'ONG.

Amnesty International a "tenté de faire le lien dans leur document entre le Maroc et NSO. Or aucune évidence ne vient établir et prouver un quelconque lien. Et jusqu’à présent, les semaines passent sans qu’ils ne puissent étayer leurs dires par des données vérifiables ou des preuves", a indiqué le chef de la diplomatie marocaine, dans un entretien au journal Tribune de Genève.

K.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc