×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Égypte : Un possible maintien de Sissi après 2022

    Par L'Economiste| Le 16/04/2019 - 11:39 | Partager
    Égypte : Un possible maintien de Sissi après 2022

    Le parlement égyptien, largement acquis au président Abdel Fattah al-Sissi, doit voter aujourd’hui une révision constitutionnelle qui offrira à l’ancien maréchal la possibilité de rester au pouvoir jusqu’en 2030.

    Sissi, arrivé au pouvoir après le renversement par l’armée de l’islamiste Mohamed Morsi en 2013, a été réélue avec plus de 97% l’an dernier. Mais, à ce jour, la Constitution limite le nombre de mandats à deux, de quatre ans chacun. Plusieurs amendements à la Constitution de 2014 ont été proposés en février par un bloc parlementaire soutenant activement le chef de l’État.

    Le chef de l’État pourrait par ailleurs se présenter en 2024 à un troisième mandat de six ans. Malgré les accusations de graves violations des droits humains des ONG, Al-Sissi bénéficie d’un certain soutien dans les chancelleries occidentales, notamment aux États-Unis où il a récemment rencontré Donald Trump.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc