×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Deux ans de "résidence surveillée" pour Omar El-Béchir

    Par L'Economiste| Le 14/12/2019 - 15:39 | Partager
    Deux ans de "résidence surveillée" pour Omar El-Béchir

    L'ancien président soudanais Omar El-Béchir a été condamné, samedi, à deux ans de "résidence surveillée" pour corruption par un tribunal de Khartoum. Le tribunal a rendu son verdict à l'encontre de l'ex-président soudanais Omar El-Béchir, accusé de corruption, après sa destitution par l'armée en avril, suite à des mois de contestation populaire inédite.

    Arrivé au pouvoir en 1989, Omar el-Béchir était emprisonné à Khartoum dans l'attente du verdict de son procès pour corruption prévu aujourd'hui.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc