×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Coronavirus: risque "élevé" de propagation

    Par L'Economiste| Le 28/01/2020 - 12:00 | Partager
    Coronavirus: risque "élevé" de propagation

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a revu à la hausse le risque de propagation du virus apparu en Chine, le qualifiant d’"élevé" à l’international et non plus de "modéré", tout en admettant avoir fait une "erreur de formulation" dans ses précédents rapports.

    En revanche, l’OMS ne considère toujours pas que l’épidémie constitue une "urgence de santé publique de portée internationale". L’OMS n’a jusqu’ici utilisé ce terme que pour de rares cas d’épidémies requérant une réaction mondiale vigoureuse, dont la grippe porcine H1N1 en 2009, le virus Zika en 2016 et la fièvre Ebola. L’OMS a rendu publics six rapports de situation depuis le début de la crise.

    Faisant partie de la famille des coronavirus (comme le Sras), le virus 2019-nCoV provoque des symptômes grippaux chez les personnes contaminées, pouvant aller jusqu’à des syndromes respiratoires sévères. Il a provoqué la mort d’au moins 81 personnes et infecté plus de 2.700 autres en Chine, avant de se répandre jusqu’en Europe et aux États-Unis.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc