×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Caricatures du prophète dans les écoles: La position du président du CFCM

Par L'Economiste| Le 27/10/2020 - 18:35 | Partager
Caricatures de Mohammed dans les écoles: La position du président du CFCM

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohamed Moussaoui, a affirmé, mardi, sur Franceinfo qu’il "ne souhaite pas" que les caricatures du prophète soient montrées dans les écoles.

"Il y a d'autres moyens d'expliquer le respect mutuel, le respect des libertés des uns et des autres", plaide Mohammed Moussaoui. "Le devoir de la fraternité impose à tous de renoncer à certains droits", a soutenu Mohammed Moussaoui.

S’exprimant sur la sortie de Macron, Moussaoui a apporté une nuance. "Il n'a pas dit qu'il fallait continuer à publier ces caricatures. Il a dit : "Nous ne renoncerons pas aux caricatures". Ce n'est pas tout à fait pareil, a-t-il expliqué. Et d’ajouter "le droit permet aux caricaturistes de caricaturer mais ce même droit permet aussi aux musulmans de ne pas aimer ces caricatures, voire de les détester. Mais rien ne peut justifier qu'on puisse assassiner ou porter atteinte à un homme qui caricature". 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc